La PNQ axée sur la visite d’une policière et de son compagnon à la prison centrale

Avec le soutien de

Le leader de l’Opposition interrogera le chef du gouvernement sur un incident qui s’est produit à la prison centrale à la fin du mois de mai dernier. En effet, une policière y avait introduit son compagnon pour interroger un détenu.

Paul Bérenger revient sur ce qui s’est produit à la prison de Beau-Bassin en mai dernier. Dans sa Private Notice Question (PNQ) de ce mardi 3 juillet, le leader de l’Opposition souhaite avoir davantage d’informations sur cet incident auprès de Navin Ramgoolam, qui est aussi ministre de l’intérieur.

Les faits dans cette affaire remontent au 30 mai dernier quand Nirmala Ramchurn, une policière âgée de 39 ans, aurait fait entrer son compagnon dans la prison de Beau-Bassin pour l’interrogatoire d’un détenu.

Le jeudi 31 mai, le service pénitentiaire et les limiers des Casernes centrales initient une enquête pour y voir plus clair et leurs soupçons se confirment. La « Woman Police Constable » est arrêtée le jour même et passe la nuit du jeudi au vendredi derrière les barreaux.

La policière avait présenté son compagnon, un gérant d’une station-service de l’Est, comme « un collègue » aux gardes-chiourmes. Le couple voulait interroger un détenu qui habite le même village que l’ami de la policière.
Le compagnon de la policière a lui été arrêté le vendredi 1e juin. Il est accusé d’usurpation d’identité puisqu’il a utilisé le nom d’un collègue de sa compagne constable.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires