La nomination de Michael Sik Yuen comme député correctif fait débat

Avec le soutien de

La polémique autour de la nomination de Michael Sik Yuen comme député correctif par la commission électorale s’amplifie. Si les hommes de lois du Mouvement militant mauricien (MMM) se proposent de porter l’affaire en cour, le Mouvement authentique mauricien (MAM) demande, de son côté, à Michael Sik Yuen de renoncer à cette nomination.

Tout a commencé avec une remarque du leader de l’opposition Paul Bérenger, lors de sa conférence de presse ce samedi 8 mai. Le MMM envisage de porter cette affaire en cours. Il est reproché à Michael Sik Yuen, candidat malheureux de l’Alliance de l’Avenir de s’être inscrit comme un membre de la population générale alors que, «visiblement», il appartient à la communauté sino-mauricienne.

Commentant l’incapacité de la commission électorale de procéder à la nomination d’un huitième député correctif comme le stipule la constitution, Paul Bérenger attribue l’origine du problème à l’inscription communautaire de Michael Sik Yen.

«Le problème a commencé parce qu’un candidat s’est inscrit au nom d’une communauté au lieu d’un autre. Ainsi il est venu fausser tout le système de Best loser», estime le leader du MMM. Il a précisé que les hommes de loi de son parti se penchent actuellement sur cette question et qu’une décision sera prise bientôt.

De son côté, la direction du MAM d’Eliézer François adopte une posture plus tranchée. Dans une lettre ouverte adressée au principal intéressé, le leader-adjoint de ce parti, Jacques Tsang Mang Kin, lui demande de céder sa place à qui de droit. «Ton enregistrement comme ‘population générale’ était mal inspiré. Tu as été mal guidé par ton leader…En toute équité et justice, ce siège doit revenir à un membre de la communauté general population», écrit Jacques Tsang Mang Kin.

Le parti Lalit a une lecture différente de cette situation pour le moins cocasse. Le parti de gauche estime qu’il n’est pas du tout évident de venir prouver qu’une personne inscrit sous une appellation communale quelconque ne l’est pas effectivement. «Si une personne s’inscrit dans une communauté, nous ne pensons pas qu’il soit facile de venir prouver que cette personne n’appartient pas à cette communauté», affirme Lindsay Collen de Lalit dans une déclaration à Radio-one.

D’autre part, elle estime que le délai légal pour la contestation d’une candidature prend fin sept jours après le Nomination Day. Toutefois, pour elle, le débat n’est pas à ce niveau. Elle y voit, surtout, une nouvelle raison de contestation de ce système devenu, selon elle, caduc. «Le système de Best loser a été mise en place à un moment ou il avait une forte conscience communautariste. C’est qui se passe actuellement démontre combien ce système est devenu obsolète et qu’il faut absolument une réforme électorale pour remplacer ce système», estime-t-elle.

Même type de réaction du côté de Rezistans ek Alternativ, pour qui c’est tout le système qu’il faut remettre en question. «La nomination des députés correctifs vient une nouvelle fois exposer ses irrationalités. Cette fois-ci nous notons trois absurdités. Premièrement le rejet de 104 candidatures. Deuxièmement, l’incapacité de nommer un huitième député correctif comme le stipule la constitution. Et finalement cette polémique communaliste déclenchée par la nomination de Michael Sik Yuen», explique Ashok Subron, porte-parole de Rezistans ek Alternativ.

Rezistans ek Alternativ y voit une nouvelle raison pour contester le système dans son ensemble. «Cette polémique vient nous donner raison dans notre démarche de contestation du système. Voilà une raison de plus pour abolir le Best Loser System. Nous ne pensons pas qu’une contestation pour peaufiner l’exactitude de ce système puisse nous mener à un quelconque progrès», ajoute le porte-parole de Rezistans ek Alternativ.

Quant à Michael Sik Yuen, nous avons essayé à maintes reprises de solliciter une déclaration de sa part, mais il est resté injoignable pendant toute la journée de ce dimanche 9 mai.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires