La MSPA souhaite une représentation individuelle de ses membres devant le NRB

Avec le soutien de

La Mauritius Sugar Producers Association (MSPA) ne veut pas représenter ses 22 membres devant le National Remuneration Board (NRB). Une motion de la Mauritius Employers Federation (MEF) a été court-circuitée par le président du NRB.

Le National Remuneration Board s’est réuni une première fois ce jeudi 27&nbspjanvier pour examiner les points restés en litige entre le Joint Negociating Panel (JNP), plateforme syndicale de l’industrie sucrière et la MSPA, association patronale de ce secteur.

Ces points de litige avaient été mis de côté lors de la signature de l’accord entre la MSPA et la Plateforme syndicale, le 5 août 2010.

A l’ouverture de la séance de ce jeudi,&nbsp le directeur de la MSPA, Jean Li, a informé le président du NRB&nbsp que son association n’était pas mandatée pour représenter ses 22 membres auprès de cette instance. Jean Li a présenté une motion pour demander que ses membres puissent déposer individuellement devant le NRB.

Le JNP a objecté à cette proposition. La plateforme syndicale argue que les revendications dont il est question sont indissociables de l’accord signé avec la MSPA sous l’égide du ministère du Travail en 2010.&nbsp Et que le litige n’a pas été déclaré avec les membres individuels de la MSPA.

Le président du NRB a réservé son ruling ultérieurement. Il a, toutefois, fixé une date pour la première audition. C’est la JNP qui déposera en premier le 10 février prochain.

La Mauritius Employers Federation (MEF) s’est, elle, invitée à ces discussions en vue de contester le fait même que le NRB se penche sur ces revendications syndicales. La fédération estime que dans le cas où un accord a été signé suite à une « négociation collective», le NRB ne peut revenir sur le dossier.

Le JNP a encore une fois rappelé que l’accord signé avec la MSPA n’est pas le résultat d’une négociation collective,&nbsp mais relève d’un litige et d’une menace de grève. Un des points de cet accord était justement que les revendications syndicales&nbsp restées en suspens allaient être soumises au NRB.

Cependant, le président du NRB devait prendre toutes les parties de court en annonçant qu’il avait déjà reçu l’aval du State Law Office sur le point soulevé par&nbsp la MEF.

C’est, en effet, le ministre du Travail et des Relations industrielles, Shakeel Mohamed, qui avait pris l’engagement de référer au NRB ces points sur lesquels aucun accord n’était a priori possible. C’était d’ailleurs une des recommandations contenues dans le rapport rédigé par le professeur Ved Prakash Torul,&nbsp président de la Commission Conciliation et Médiation (CCM).

La principale revendication des syndicats concerne la compensation payable aux employés de l’industrie à l’âge de la retraite. Le Joint Negotiation Panel (JNP) réclame le paiement d’un gratuity at retirement à hauteur de 2,5 mois par année de service. Cette compensation représente actuellement à ¾&nbsp d’un mois de salaire par&nbsp année de service.

Pas moins de quatre des points qui seront examinés par le NRB concernent&nbsp directement&nbsp les conditions d’emploi des saisonniers et des contractuels. Ces derniers viennent renforcer la main-d’œuvre de l’industrie sucrière pendant la coupe.

Les autres points ont trait à l’amélioration des conditions de travail des employés du secteur cannier en général, y compris ceux travaillant dans les centrales thermiques.

L’accord signé entre la MSPA et le JNP en août dernier avait accordé une augmentation salariale de 20% aux laboureurs et artisans employés par les compagnies sucrières. Cette augmentation était étalée sur une période de trois ans et payable en quatre tranches.

La première à hauteur de 11%, était payable avec effet rétroactif à partir du 1er janvier 2010. La deuxième tranche de 3% a été accordée à partir du 1er janvier 2011. Chaque travailleur permanent avait également eu droit à un paiement exceptionnel de Rs 5 000.

Ce premier accord avait été ratifié par les deux parties après plusieurs années de négociations. Quant aux points en suspens, la décision du NRB sera finale.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires