La mise en place de l’unité anti-terroriste, une priorité du Premier ministre

Avec le soutien de

L’unité anti-terroriste de Maurice a déjà été constituée, annonce le Premier ministre, Navin Ramgoolam.

Il avait, au préalable, évoqué la nécessité d’activer les choses pour la mise en place de cette unité lors de la conférence de presse qu’il avait tenue le 29 novembre. C’était à l’occasion de l’annonce de la mort du directeur général de la Banque d’Etat, Chetlall Gunness. Ce Mauricien avait été tué dans les attentats terroristes de Mumbai.

«L’unité est déjà constituée et c’est le conseiller du gouvernement en matière de sécurité qui le préside pour le moment. La France a déjà fait une évaluation des besoins de cette unité en termes d’équipements», précise le Premier ministre. Il ajoute qu’il nommera sous peu un responsable à la tête de cette unité.

Selon des renseignements venant des sources proches du bureau du Premier ministre, il ressort que l’unité anti-terroriste travaillera en étroite collaboration avec la GIGN –Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale et la FAZSOI (Forces Armées en zone sud de l’océan Indien), toutes deux basées à la Réunion.

La FASZOI a la capacité de faire parvenir des hommes et des équipements à Maurice en moins de 30 minutes, même si l’aéroport de Plaisance est fermé ou bloqué.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires