La messe du 1er mai placée sous le thème de la mobilisation pour une vie meilleure

Avec le soutien de

La messe de ce 1er&nbsp mai&nbsp se tiendra au Collège de la Confiance, à Beau-Bassin,&nbsp à 9 heures. Cette année, le thème choisi pour célébrer la Fête du Travail est : « Ansam nou diboute pou enn lavi pli korek ».

Le Comité Diocésain du Monde Ouvrier (CDMO) a tenu un point de presse, ce mercredi 27 avril, à son siège à Port-Louis, pour annoncer le thème de la messe annuelle du 1er mai. Selon ce mouvement, la population est appelée à faire une réflexion profonde sur le sens accordé au travail de nos jours.

«Le travail peut être une bonne chose qui contribue à l’épanouissement de l’être humain. Il donne un sens à la vie. Mais nous voyons que de plus en plus, les gens travaillent et négligent leur moment de détente qui est tout aussi important et qu’il y a aussi toutes sortes de répressions liées au monde du travail» soutient Jocelyne Minerve, présidente du CDMO.

Elle précise que ce 1er mai sera spécial, car c’est aussi l’occasion pour les catholiques de célébrer la dignité des travailleurs.

La présidente du CDMO ajoute que le lieu où se tiendra la messe a été choisi précisément pour encourager les habitants de la Cité Barkly à avoir confiance en leur potentiel.

«Il y avait récemment un problème concernant&nbsp l’école primaire de Barkly. Les parents de la région ne voulaient plus envoyer leurs enfants à cet établissement en raison de son fort taux d’échec. Mais un travail se fait dans cette région avec les enfants et les enseignants pour revaloriser cette école. Nous pouvons changer cette réalité », affirme Jocelyne Minerve.

Ce sera le Père Michel Moura, curé de la paroisse de St-Sauveur, qui fera l’homélie. L’évêque de Port-Louis, Mgr Maurice Piat, sera également présent à cette messe qui sera animée par la chorale de la Cité Barkly.

De plus, plusieurs autres mouvements se sont joints à l’organisation de cette messe dédiée aux travailleurs, à savoir&nbsp l’Action Catholique des Enfants,&nbsp la Jeunesse Ouvrière Catholique, la Ligue Ouvrière Action Chrétien et le Groupman Fam Ouvrière.

Annick Lararaudeuse, présidente de l’Action Catholique des Enfants, soutient que son mouvement plaide pour l’épanouissement des enfants, principalement. «Tous les enfants peuvent militer pour un autre lendemain. Avec la vie chère, ce sont les plus jeunes qui sont privés de leur enfance. Certains travaillent, d’autres n’ont même pas le temps de profiter de leur vie », explique Annick Lararaudeuse, en précisant que la messe s’adresse à tous, y compris les plus petits.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires