La KCB sacrée au courage

Avec le soutien de
La 21e édition de la Coupe d?Afrique des clubs champions féminin a pris fin avec une finale qui restera dans les annales. Deux heures de jeu au gymnase de Vacoas, hier, pour voir les outsiders de KCB triompher des championnes d?Égypte dans un match qui aurait pu tourner à l?avantage de l?une ou l?autre équipe à n?importe quel moment. Chaque équipe a eu sa chance. La KCB a su saisir la sienne. Grand favori après l?élimination des tenantes du Kenya Pipeline, Ahly Club devait faire pression sur la réception irrégulière de KCB et finir le travail soit au contre soit en relance. Mais hier, les protégées de Raouf Abdel el Kader n?ont pas su prendre suffisamment de risques au service comme à leur habitude. Leur contre a été trop fébrile même si Sarwat Eman, la libéro, s?est mise en quatre durant tout le match en remontant 41 balles. Après le premier set où la KCB était complètement à la rue 25-15, les Égyptiennes devaient leur offrir une bouée de sauvetage. 24-23 lors de la deuxième manche, Ahly Club concéda une faute en attaque permettant au KCB d?égaliser 24-24. Les Égyptiennes sauvèrent une première balle de set. Au tie-break La deuxième, elles l?offrirent à la KCB quand Tahani Toson, la capitaine, fut sanctionnée d?un carton jaune par l?arbitre Jottie Redelinguys d?Afrique du Sud. Elle avait protesté trop énergiquement selon l?arbitre après avoir mordu la ligne des trois mètres sur une attaque arrière. La KCB revint dans la course avant d?assommer l?adversaire 25-15 lors du troisième set. La KCB, qui jouait bien le coup malgré une réception moyenne ? rares sont les balles qui sont arrivées à la passeuse en poste, trois en cinq sets hier ?, devait sombrer lourdement. 11-9, Ahly Club profita de cette baisse de régime pour égaliser 25-9. Raouf Abdel el Kader permit à ses titulaires de se reposer. Ce 21e titre allait donc se jouer au tie-break. La KCB qui avait disputé cinq sets la veille face au Pipeline n?avait nullement l?air de subir la fatigue. Effectivement, les filles de Paul Bitok qui jouent en altitude affichaient une belle fraîcheur physique lors de ce cinquième set. Un set où les deux équipes menèrent chacune à leur tour par deux points et ne purent faire le break. 12-11, la KCB avait pris la main. Ahly Club égalisa. Mais on sentait les Kenyanes plus en confiance alors que Tahani Toson et ses coéquipières commettaient des fautes directes dû à un manque de communication ou de concentration. Ahly Club sauva une première balle de match 15-14. La tension était à son comble. La deuxième balle de match allait être la bonne quand sur une relance, El Maghawri attaqua la balle sur l?antenne. 17-15 et la Kenya Commercial Bank décrochait ce titre continental. ?On a su récupérer de notre match de samedi. Les filles étaient bien en jambes. Ahly Club a essayé de miser sur notre mauvaise réception mais nos attaquantes ont su conclure. C?est une immense joie pour le club qui décroche son premier titre?, déclarait Paul Bitok. Quant à son homologue égyptien, il n?était pas d?humeur à faire des déclarations de presse. David Lung?aho, coach du Kenya Pipeline, est heureux ?que la coupe reste au Kenya. Tactiquement, Paul Bitok a bien joué le coup. La fête promet d?être belle maintenant?.
DECLARATIONS Meilleur défenseur et libéro Sarwat Eman (Ahly Club) ?Je suis vraiment très heureuse d?avoir décroché ces deux titres. Mais je suis, en même temps, extrêmement triste de n?avoir pu décrocher le titre, très important à nos yeux. Quelque part, la tristesse engendrée par le fait d?avoir perdu cette finale est plus forte.? Meilleure passeuse Abdel Kader Miral (Ahly Club) ?C?est une grosse joie que d?avoir obtenu ce titre de meilleure passeuse. Mais, c?est aussi grâce à mes coéquipières que je décroche ce titre. Mais je suis tout de même triste de n?avoir pas remporté la finale.? Meilleure réceptionneuse Mercy Wesutila (Kenya Pipeline) ?Ce n?est pas une surprise pour moi. Cela fait plusieurs fois que j?obtiens le titre de meilleure réceptionneuse dans ce genre de tournoi. Mais je suis toujours aussi heureuse de décrocher un tel titre.? Meilleure attaquante Catherine Wanjiru (Kenya Pipeline) ?Bien que ce fût ma quatrième participation, c?est la première fois que je décroche ce titre. Je suis satisfaite. Malgré mes 35 ans, je vais essayer de rester au niveau.? Meilleure serveuse Mona Badwy (Ahly Club) ?Je suis très contente d?avoir remporté la récompense individuelle. C?est la première fois, mais j?aurais préféré gagner la finale. Nous avons fait de notre mieux. Cependant, je suis très déçue par l?arbitrage.? Meilleure contreuse Jackline Barasa (Kenya Commercial Bank) ?Je ne m?attendais pas à remporter le trophée cette année. Ce qui fait que je suis doublement heureuse.?
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires