La Japon prêt à réagir à un nouveau tir de missile Nord-Coréen

Avec le soutien de

Un destroyer de la marine japonaise a reçu l'ordre de détruire tout missile balistique tiré de Corée du Nord, a-t-on appris samedi de source gouvernementale à Tokyo, dix jours après l'essai d'un vecteur nord-coréen Rodong de moyenne portée qui s'est abîmé en mer.

L'instruction a été donnée jeudi par le ministre de la Défense Itsunori Onodera, mais n'a pas été rendue publique pour préserver les négociations entre le Japon et la Corée du Nord, renouées après un gel de plus d'un an.

"Le ministère de la Défense a donné l'ordre de se préparer à tout nouveau tir de missile du 3 au 25 avril", a déclaré un membre de l'administration japonaise ayant requis l'anonymat.

Le ministre, a-t-il souligné, n'a pas ordonné le déploiement de batteries de missiles Patriot, dernière ligne de défense de l'archipel.

Le tir du missile Rodong coïncidait avec une rencontre à La Haye entre Barack Obama, la présidente sud-coréenne Park Geun-hye et le Premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x