La fête nationale malgache boycottée par la France et les Etats-Unis

Avec le soutien de

En pleine crise politique, les Malgaches ont fêté le 26 juin le 53e anniversaire de l’indépendance de leur pays. Une célébration marquée par les absences de la France et d’une bonne partie de l’Union européenne, ainsi que des Etats-Unis.

Quelques pays étrangers comprenant la France et les Etats-Unis ne souhaitent pas voir se présenter à l’élection présidentielle l’actuel président de la Transition, Andry Rajoelina, l’ex-Première dame, Lalao Ravalomanana et l’ancien président Didier Ratsiraka.

L’ambassadeur de France, François Goldblatt, qui était dans la Grande île, n’a pas pris part aux festivités tout comme le conseiller politique et culturel de l’ambassade américaine, Brett Bruen.

Pour Mamy Rakotoarivelo, le chef de file de la mouvance de l’ancien président du pays entre 2002 et 2009, Marc Ravalomanana, la faute revient à Andry Rajoelina, comme il s’en explique dans les colonnes de L’Express de Madagascar : «La direction de la Transition est sans dessus dessous, et Andry Rajoelina en est le principal responsable, en voulant à la fois être Président et candidat».

La pluie de sanctions ciblées envers les trois candidats honnis par la communauté internationale ne cesse de pleuvoir. La dernière en date émane d’Addis-Abeba en Ethiopie, de la part du Groupe international de contact pour Madagascar (GIC-M), qui a notamment décidé de geler leur avoir à l’extérieur.

L’ex-président mozambicain et médiateur de la SADC, Joaquim Chissano, a déclaré qu’au cas où «ils ne veulent pas le faire, ils doivent savoir qu’une élection avec leur participation ne sera pas reconnue par l’ensemble de la communauté internationale.»

Des menaces qui ne semblent pas atteindre le trio Rajoelina-Ravalomanana-Ratsiraka, décidément obstinés à briguer la fonction suprême envers et contre tous...

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires