La Fédération tamoule demande au PM de boycotter le sommet du Commonwealth

Avec le soutien de

Un appel a été lancé à Navin Ramgoolam, par le président de la Mauritius Tamil Temples Federation, Menon Murday, de ne pas assister au sommet du Commonwealth qui se tiendra au Sri Lanka.

«Je qualifierai ce qui se passe au Sri Lanka comme étant un génocide». C’est la raison pour laquelle le président de la Mauritius Tamil Temples Federation, Menon Murday, demande au Premier ministre de ne pas assister au sommet du Commonwealth qui se tiendra au Sri Lanka du 15 au 17 novembre.

Démontrer que Maurice ne tolère pas la violence qui se déroule au Sri Lanka. C’est ce que souhaite le président de la Mauritius Tamil Temples Federation (MTTF), Menon Murday. Il lance un appel à Navin Ramgoolam pour que ce dernier s’abstienne d’assister au sommet du Commonwealth qui se tiendra au Sri Lanka du 15 au 17 novembre.

Ce pays est bouleversé par des actes de violences atroces que subissent les Tamouls surnommés les Tigres libérateurs de l’Eelam par les forces armées sri-lankaises. Pour Menon Murday, la présence du Premier ministre mauricien à ce sommet serait interprétée comme une marque de soutien : «Je qualifierai ce qui se passe au Sri Lanka comme étant un génocide. Cela voudra dire que Maurice cautionne ce qui se passe dans ce pays.»

Dans la foulée, la MTTF tiendra une rencontre internationale au centre de conférence de Grand-Baie les 9 et 10 novembre. La situation des Tamouls dans le monde sera passée en revue avec une insistance sur les actes de violences au Sri Lanka.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires