La famille Sooltan en Angleterre : Deux générations de médecin au service de la santé

Avec le soutien de

Avec une douzaine de médecins parmi ses membres, la famille Sooltan s’est imposée une vocation pour la médecine. Etablis en Angleterre depuis des nombreuses années, les Sooltan ont ainsi choisi de répondre à un drame familial qui a emporté l’un des siens.

L’intérêt pour la médecine de deux générations des Sooltan, originaire de Plaines Verte a pour source d’inspiration, leur ‘Dadi’, grand’mère paternelle, affectueusement appelée Mama Jeekeeriah. Face à la perte de son seul fils vivant, Mama Jeekeeriah a rebondi en incitant les enfants de ce dernier à étudier la médecine. Dix de ses enfants et petits enfants sont médecins. Le mari d’une de ses filles est médecin lui aussi.

La médecine chez les Sooltan, c’est une affaire de famille. Onze d’entre eux travaillent dans le service de la santé du pays de sa Majesté Elizabeth 11, la reine d’Angleterre.

Ce sont les frères Muhammed Ali, Abdool. Rachid et Abdool Rajack Sooltan. Le premier, fils aîné de la famille, est un ancien lauréat de la bourse d’Angleterre. Il a été consultant en médecine à la Leeds General Infirmary, un ‘Senior lecturer’ et examinateur dans le domaine médical à l’université de Leeds. Le deuxième qui a travaillé pendant un certain temps à Maurice était jusqu’à son départ à la retraite en 2011, consultant en obstétrique et gynécologie à l’hôpital Victoria à Blackpool.

Le troisième Abdool Rajack Sooltan est licencié en médecine et docteur en chirurgie. Il est diplômé du Royal College of Obstetricians and Gynaecologists pour ce qui est du traitement de la grossesse, de la technique d’accouchement et de la gynécologie. Il est membre du Royal College of General Practitioners du Royaume Uni. Il détient également un diplôme dans le domaine de la pédiatrie. Ses compétences ayant été reconnues par l’Educational Commission for Foreign Medical Graduates, le Dr Abdool Rajack Sooltan est autorisé à travailler aux Etats-Unis.

« J’ai laissé tomber cette option à cause de la distance », précise-t-il.

Abdool Sooltan s’est marié en deux fois. Les enfants issus des deux mariages ont maintenu la tradition. De son premier mariage avec une infirmière britannique, le Dr Abdool Sooltan eut trois enfants : Shakira, Nadira et Lara. De ces trois, seule Lara opte pour la médecine. Nadira étudie la loi à l’Université de Bristol. Shakira n’a pas eu le temps de se dessiner une carrière étant morte à 17 ans. En 2002, Lara obtient une bourse de la Royal Air Force (RAF) pour des études en médecine.

Elle quitte l’université de Leicester après y avoir fait de brillantes études. Elle s’est spécialisée en chirurgie pédiatrique. Elle est Fellow of the Royal College of Surgeons (UK).

De son deuxième mariage, le Dr Abdool Sooltan a eu quatre enfants. La règle de l’intérêt pour la médecine y a été respectée à la lettre. A l’exception de Karim, Ismail, Alia et Rahim ont tous trois décidé de suivre la voie toute tracée de leur père.

Ismail a inscrit son nom sur la liste sélective de 10 récipiendaires d’une bourse d’Etat du cycle secondaire pour 2012. Il reçut son diplôme de Lord Davies, ministre d’Etat. Il a déjà démarré ses études de médecine à l’Université de Leeds. Sa fille Alia vient de compléter sa première année de médecine à l’Université de Cambridge. Rahim, le tout dernier qui a obtenu 9 unités aux examens de la General Certificate of Secondary Education (GCSE) aspire lui aussi à être médecin.

Les deux filles de Sarah, une des trois sœurs de la famille, Farida et Nadia sont également dans la médecine. Farida est consultante dans le domaine de la chirurgie plastique à l’hôpital St Georges, Londres. Nadia est, elle, consultante en obstétrique, discipline qui traite de la grossesse et de la technique d’accouchement. Elle travaille à Manchester. Avant son affectation à Londres, Farida a passé une année à Taïwan. Elle était engagée dans un projet de chirurgie faciale de patients défigurés par le cancer. Elle s’est jointe à d’autres chirurgiens et a publié un livre pour les étudiants en troisième cycle d’études universitaires.

Le mari de Sarah est médecin lui aussi. Le Dr Sadiq Ali est un médecin généraliste. Il pratique à Leeds.

Enfin, Yasmine, la fille du Dr Mohammed Ali Sooltan et nièce du Dr Abdool Sooltan est médecine généraliste à Londres. Elle est également engagée dans des travaux de recherche.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires