La création des Speaking Unions débattue à l’Assemblée nationale

Avec le soutien de

Des débats sur la création de cinq Speaking Unions sont prévus lors de la prochaine session parlementaire. Des débats qui se feront, sans aucun doute, dans le consensus.

L’Arabic Speaking Union Bill, le Bhojpuri Speaking Union Bill, le Creole Speaking Union Bill, le Mandarin Speaking Union Bill et le Sanskrit Speaking Union Bill seront débattus à l’Assemblée nationale ce mardi 19 avril. L’idée de créer des Speaking Unions projet avait été énoncée lors de la présentation du discours-programme du gouvernement pour le mandat 2010-2015.

Certains de ces projets de loi avaient déjà été présentés à l’Assemblée nationale le 23 mars 2010 mais n’avaient pas été adoptés, l’Assemblée nationale ayant été dissoute. Ils ont été approuvés de nouveau par le Cabinet le 11 juin 2010, soit après les élections générales et présentés en première lecture à l’Assemblée nationale le 20 juillet de la même année.

L’objectif premier des ces Speaking Unions sera de promouvoir ces langues dont l’arabe, le bhojpuri, le créole, le mandarin et le sanskrit dans leurs formes parlées et écrites.

Ces institutions seront aussi responsables de renforcer l’amitié et la compréhension entre les peuples parlant ces différentes langues à travers le monde. Elles devront également initier des activités dans les domaines éducatif, académique, culturel et artistique en encourageant la publication, l’exposition et la vente des livres, magazines, journaux et autres œuvres littéraires dans les langues respectives.

Comme annoncé précédemment par le gouvernement, l’Ilois Welfare Fund sera amendé afin d’y remplacer le mot « Ilois » par «Chagossian». Le projet d’amendement sera présenté en première lecture ce mardi ainsi que le Chinese Speaking Union Bill.

Les débats et l’examen en comité et le passage au vote du Professional Architect’s Council Bill et du Clinical Trials Bill sont également inscrits à l’ordre du jour de la prochaine séance parlementaire.

D’autre part, pas moins de 51 questions figurent à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale dont 14 seront adressées au Premier ministre.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires