La communauté Vaish, réunie à Triolet en congrès, met en garde Navin Ramgoolam

Avec le soutien de

Comme prévu, le Premier ministre (PM), Navin Ramgoolam, n’est pas venu au congrès de la famille Vaish, qui s’est tenu en ce 31 janvier, dans le collège Sushil Ramgoolam SSS à Triolet.

Cette absence déçoit et frustre énormément la communauté des Vaish. Elle se sent délaissée par le PM, les ministres et députés Vaish. Mais elle n’a pas dit son dernier mot.

&nbsp«Nous n’accepterons pas que les politiciens nous prennent pour un ‘dépôt fixe’ et pour argent comptant! Nous lançons un avertissement aux élus Vaish et ceux qui se porteront candidats aux prochaines élections– il faut travailler pour nous. Parce que c’est nous, majoritairement, qui votons pour vous», déclare Nitin Woochit, un des orateurs de la réunion.

Tous les orateurs ont tenu à rappeler à Navin Ramgoolam qu’il est un «Vaish avant tout». Ils sont d’avis que s’il n’a pas répondu présent&nbsp en ce 31 janvier, c’est parce qu’il a écouté de mauvais conseillers.

La famille Vaish soutient qu’elle ne jouit pas de la part de gâteau qu’elle mérite à Maurice. Elle se plaint notamment du nombre de postes alloués à ses membres et leurs proches dans la fonction publique, qu’elle juge très insuffisant. «Si bef travaye, bef bizin manze», reprennent tour à tour les orateurs dans leurs interventions.

«Toute chose a une limite. Combien de temps allons-nous attendre?», «Il ne faut pas nous provoquer», lancent-ils à l’assistance. Tous les membres de la famille Vaish, à travers l’île, sont donc conviés, le 7 mars prochain, à l’auditorium Octave Wiehe, à Réduit.

«Lors de ce rassemblement, tout le monde pourra s’exprimer et nous devrons prendre une décision pour notre avenir», concluent-ils.
La communauté Vaish affirme qu’elle compte parmi ses membres, 16 000 voteurs à Triolet, 14 000 à Goodlands, 16 000 à Rivière-du-Rempart, et plus de 21 000 voteurs à Flacq.

Par ailleurs, lors de son congrès aujourd’hui, la famille Vaish s’est défendue d’être «sectaire». Elle cite d’autres communautés ou corps religieux qui travaillent eux également pour leurs confrères.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires