La Commission des femmes du MMM invite Ramgoolam à enclencher la réforme électorale

Avec le soutien de

La Commission féminine du&nbspMMM a lancé un appel au Premier ministre pour qu’il enclenche la réforme électorale. Ceci dans le but d’assurer une meilleure représentation des femmes au Parlement.

Navin Ramgoolam&nbsp pourrait, selon la présidente du Mouvement militant mauricien (MMM) Ariane Navarre-Marie, entrer à jamais dans l’histoire, s’il décide de réformer une bonne fois pour tout le système électoral avec une dose de proportionnelle. C’est l’avis exprimé par la présidente des mauves à l’occasion d’une conférence de presse tenue ce mardi 6 mars à Port-Louis par la Commission féminine mauve.

« Les femmes seront éternellement reconnaissantes envers le Premier ministre s’il la législation appropriée en vue d’une réforme électorale », a-t-elle expliqué. En revanche, précise-t-elle, si le chef du gouvernement campe sur sa position actuelle, Navin Ramgoolam passera alors à côté d’une énorme occasion d’encourager la participation de la femme en politique.

Ariane Navarre-Marie a aussi regretté le fait que le gouvernement ait refusé d’amender la constitution en 2011 afin de permettre aux femmes d’être plus présentes lors des élections générales. « Le gouvernement avait fait un premier pas en amendant le Local Government Act afin d’assurer la présence d’au moins d’une femme dans chaque arrondissement. Mais c’est dommage que Navin Ramgoolam n’ait pas décidé d’amender la constitution pour étendre cette disposition aux législatives », soutient-elle.

Ariane Navarre-Marie a également émis le souhait que les travaux parlementaires ne se poursuivent pas à des heures indues, ce qui découragerait les femmes à vouloir se lancer dans la politique. Elle souhaite, dans la même veine, que les femmes n’aient pas à monter sur les caisses de camions pour les besoins d’un meeting et à quadriller leurs circonscriptions jusqu’aux petites heures du matin lors des campagnes électorales.
&nbsp
La députée de la circonscription No1 (Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest) est également revenue sur les différentes contributions du MMM pour la femme en politique. Elle a indiqué que c’est le MMM qui a nommé la première mairesse à Beau-Bassin/Rose-Hill, ainsi que la première présidente d’un conseil de district.

La présidente de la commission féminine Lysie Ribot a, pour sa part, lancé un appel pour que les femmes se déplacent en masse le samedi 10 mars à Belle-Rose, où cette instance du MMM célébrera la Journée internationale de la femme.

&nbsp

&nbsp

&nbsp

&nbsp


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires