La Banque de Maurice ne donnera que Rs 61,5 millions au gouvernement cette année

Avec le soutien de

Déficit oblige, la Banque centrale ne versera qu’un maigre pécule aux caisses de l’Etat cette année. Ses profits étant passés de Rs 1,4 milliards en 2009 à Rs 72,4 en 2010.

La Banque centrale ne transférera que Rs 61,5 millions au Consolidated Fund du gouvernement, conformément aux dispositions légales.

Comme déjà annoncé, la Banque de Maurice n’a réalisé que Rs 72,4 millions de profits pour l’année financière 2010 contre Rs 1,4 milliards pour la période correspondante lors de l’exercice précédent.

De cette somme, elle a l’obligation de transférer 85% au gouvernement et de conserver 15% dans les réserves de la Banque.

Dans son message contenu dans le rapport annuel, le gouverneur Rundheersing Bheenick s’était demandé s’il n’était pas temps de revoir toute la question des transferts de la Banque de Maurice vers les caisses de l’Etat. Ceci afin de permettre au régulateur du marché bancaire de construire des réserves suffisantes qui lui permettent de faire face à des déboires financiers.

Ces réserves sont également nécessaires pour permettre à la Banque centrale de jouer son rôle comme l’autorité responsable de la conduite de la politique monétaire. Les remarques du gouverneur Bheenick avaient été publiées la semaine dernière et ce n’est que cette semaine que le bilan financier de la Banque centrale a été publié.

Ce bilan démontre que la Banque de Maurice a enregistré des pertes de Rs 3,5 milliards sur les transactions en devises étrangères en 2010 contre des bénéfices de Rs 3,9 milliards en 2009.

La baisse des taux d’intérêts dans les grands pays développés où la Banque de Maurice place ses actifs étrangers explique en majeure partie ces pertes en devises étrangères.

Les revenus en termes d’intérêts à l’étranger sont passés de Rs 2,1 milliards en 2009 à Rs 865,9 millions cette année. La question de la gestion des réserves en devises de la Banque centrale sera une question complexe à traiter car le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a annoncé dans la présentation du Budget 2001 qu’il compte créer un fond souverain de 500 millions de dollars, dont 350 millions viendraient de la Banque de Maurice. Rundheersing Bheenick n’a pas commenté cette annonce jusqu’ici.

L’ancien gouverneur de la Banque centrale, Ramesh Basant Roi, s’était dit d’accord avec Rundheersing Bheenick sur la question des transferts au gouvernement. Il avait néanmoins attiré l’attention sur le fait que laisser de la flexibilité sur cette question pourrait donner lieu à un tug of war chaque année entre la Banque de Maurice et le ministère des Finances.

C’est pourquoi la Bank of Mauritius Act avait fixé les pourcentages à 85 et 15% dans la loi cadre en 2004, avait-il conclu.
Notons que la rémunération des directeurs de la Banque centrale a doublé de 2009 à 2010, passant de Rs 10,5 millions à Rs 20,4 millions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires