L’OPR trouve que le budget 2012 de Rodrigues a été accueilli dans l’indifférence

Avec le soutien de

Dans ses premiers commentaires sur le budget présenté le vendredi 23 septembre, l’Organisation du peuple de Rodrigues (OPR) trouve que les propositions de l’actuelle majorité ont été accueillies dans l’indifférence et qu’elles ne vont rien changer. (photo : Serge Clair leader de l''OPR)

&nbspL’OPR a animé une conférence de presse ce lundi 2 octobre au siège du parti à Mont Lubin.&nbsp L’exercice était axé sur le budget 2012.&nbsp Serge Clair et certains de ses principaux collaborateurs ont notamment évoqué les problèmes de la fourniture d’eau, le taux de compensation proposée aux familles qui seront déplacées en raison des travaux d’agrandissement&nbsp de l’aéroport de Plaine Corail et l’impact du budget sur le quotidien des Rodriguais.

Alors que les dirigeants de la présente majorité à l’Assemblée régionale avaient qualifié le premier budget présenté par l’actuel Chef commissaire de «&nbsp coup deMaître&nbsp pour&nbsp un coup d’essai », Fanchette Gaspard-Pierre Louis considère pour sa part que l’exercice a été accueilli « dans l’indifférence. » Elle ajoute que « pour bon nombre de Rodriguais, le budget 2012, ne diffère en rien des précédents et n’apportera aucun changement dans la vie des gens. »

Par&nbsp sa part Buisson Léopold a évoqué le cas des l6 familles qui ont été priées de se déplacer en raison des prochains travaux d’agrandissement à l’aéroport. Il considère que la compensation de Rs 500 000 qui sera accordée à chacune de ces familles est inadéquate. « C’est une somme dérisoire si l’on prend en compte l’aspect social, humain et psychologique de ces 16 familles », dit-il.

Francisco François a quant à lui expliqué que la situation de l’eau reste préoccupante à Rodrigues « Le gouvernement&nbsp dirigé par le Mouvement rodriguais disposait d’un budget de près de Rs60 millions, mais même avec le débouchement de certains barrages, cela n’a pas apporté le résultat escompté. » Il note que la seule réalisation de cette équipe, c’est l’installation d’une unité de dessalement de l’eau de mer, mais ajoute que cette station est aujourd''''hui en panne et que l’équipe en place&nbsp « ne sait pas s’en servir. »


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires