L’Inde aidera Maurice à créer une cellule anti-terroriste, dit Pratibha Patil

Avec le soutien de

La présidente de l’Inde explique que Maurice et l’Inde vont travailler de concert pour&nbspcombattre la piraterie. Se confiant aux journalistes voyageant avec elle, Pratibha Patil parle de renforcement des liens entre nos deux pays.

L’Inde et Maurice veulent travailler main dans la main dans la lutte contre la piraterie? C’est la déclaration faite par la présidente de l’Inde, Pratibha Patil, aux journalistes de la Grande péninsule qui étaient avec elle à bord du vol spécial d’Air India qui l’a menée à Maurice, hier dimanche 24 avril.Comment Maurice peut-elle aider l’Inde dans ce domaine ? Elle n’a pas donné des détails l’Inde dispose de toute la logistique, grâce à sa flotte, pour faire la chasse aux pirates qui croisent dans l’océan Indien, du coté de la Somalie.

Grâce à son expertise dans le domaine, l’Inde veut aussi aider Maurice à mettre sur pied une cellule anti-terroriste. Le terrorisme n’a pas encore atteint nos côtes mais le Premier ministre, Navin Ramgoolam, veut prendre les devants et a déjà fait provision pour une telle unité au sein de son bureau.

« Le partenariat entre l’Inde et Maurice est vaste et à plusieurs niveaux. Cette diversité démontre que cette relation est bénéfique des deux cotés. Notre engagement commun aux idéaux démocratiques et d’une société plurielle noue davantage nos liens étroits. Nous voulons porter nos engagements à un autre niveau », a indiqué Pratibha Patil à la presse indienne.

« Mes discussions avec les autorités mauriciennes porteront sur un large éventail de sujets bilatéraux, régionaux et internationaux d’intérêts communs. J’espère que les échanges de vue lors des réunions consolideront davantage notre partenariat dans toutes les sphères », a-t-elle ajouté.

« Maurice a apporté&nbsp son soutien&nbsp à l’Inde sur des questions d’ importance . Ce pays a toujours soutenu la candidature de l’Inde pour un siège permanent au sein d’un conseil de sécurité élargi aux Nations Unies. Elle a tout aussi bien condamnée sans réserve le terrorisme international », a déclaré Pratibha Patil.

Pour la presse indienne, la présidente a été reçue avec tous les honneurs. Le tapis rouge et les 21 coups de canons a, en tout cas, fait forte impression sur elle. Comme la décrite Pratibha Patil, « sa visite est une occasion de réaffirmer la relation unique qui unit les deux pays ainsi qu’à renforcer davantage les liens de coopération ».

La présidente n’a pas manquée d’envoyer un message de condoléance après avoir appris le décès du Sai Baba. Considéré comme un dieu vivant en Inde comme à Maurice, il a rendu son dernier soupir tôt le matin du dimanche 24 avril des suites de troubles cardiaques et respiratoires.

Dans son message transmis de Maurice, elle souligne que le Sai Baba « était connu pour des œuvres philanthropiques ainsi bien que ses projets de développement quant à l’irrigation et la construction d’écoles et d’hôpitaux.

Pratibha Patil aura une journée chargée aujoutd’hui avec dès ce matin, un dépôt de gerbes au samadhi de&nbsp Sir Seewoosagur Ramgoolam au Jardin des Pamplemousses. Elle se rendra au Réduit pour une visite au président de la République, sir Anerood Jugnauth avant de se diriger vers Clarisse House pour une séance de travail avec&nbsp le Premier ministreNavin Ramgoolam. Dans l’après midi, Pratibha Patil recevra à son hôtel, des personnalités du pays et elle assistera à un banquer offert en son honneur à l’hôtel Intercontinental, à Balaclava.



&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires