L’ICTA travaille sur une baisse de 25% des tarifs téléphoniques

Avec le soutien de

Le ministre des Technologies de l’Information et de la Communication, Tassarajen Pillay, a annoncé, le mardi 2 mai, que les tarifs téléphoniques baisseront d’au moins 25% dans un mois.

Le ministre trouve que les tarifs d’interconnexion entre les opérateurs – les frais imposés par un opérateur pour transporter un appel d’un réseau à l’autre, de Orange à Emtel, par exemple – et les tarifs imposés aux abonnés sont trop élevés. Cela revient à 90 sous la minute actuellement.

L’Information and Communication Technology Authority (ICTA) a été chargée de revoir ce dossier afin d’y apporter une solution et un soulagement pour les usagers. Maurice compte environ 1,2 millions de cartes sim, donc autant d’abonnés.

Le marché n’est pas encore saturé, estime Tassarajen Pillay, et une baisse des tarifs apportera plus de business aux opérateurs de la téléphonie. Ce secteur a contribué 5,7% au produit intérieur brut l’année dernière, ce qui représente environ Rs 23 milliards.

Outre le marché local, l’importation et la réexportation de téléphones mobiles vers le Moyen Orient en particulier était un business florissant il y a à peine deux ou trois ans. Cette filière s’est entièrement asséchée.

Le marché local de la téléphonie est dominé par Mauritius Telecom qui a réalisé Rs 2,4 milliards de profit avant impôts, grâce surtout à son département de téléphone mobile.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires