L’ICAC confirme que Cehl Meeah n’a aucun document bancaire en sa possession

Avec le soutien de

La Commission anticorruption (ICAC) souligne que Cehl Meeah avait été convoqué, dans un premier temps, avant d’être ordonné de se présenter pour un interrogatoire. Le député aurait déclaré que c’est au parlement qu’il compte poursuivre ses dénonciations.

Il veut continuer à jouir de l’immunité et des privilèges parlementaires et il n’a aucun document bancaire en sa possession, concernant l’affaire Gro Derek. C’est ce qu’affirme l’ICAC dans un communiqué émis, ce vendredi 30 novembre, après l’interrogatoire du leader du Front solidarité mauricien (FSM). La commission explique que Cehl Meeah a été convoqué «pour qu’il donne des explications concernant l’implication alléguée d’un ministre dans un transfert de Rs 25 millions, dans le sillage de l’affaire Jean Jacques Derek, dit «Gro Derek».

Cehl Meeah aurait, dans un premier temps, refusé de se rendre à l’ICAC. C’est ainsi que le directeur général de l’institution a émis un ordre, sous la section 50 du Prevention of Corruption Act (POCA) de 2002, l’obligeant à se présenter devant la commission.

Toujours selon le communiqué de l’ICAC, le leader du FSM a précisé qu’il continuera à soulevé cette affaire au Parlement, «tout en précisant qu’il se conforme aux lois régissant l’immunité et les privilèges parlementaires».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires