L’Hélicoptère Squadron pour sauver des vies humaines

Avec le soutien de

L’Hélicoptère Squadron est unité de la police qui fait souvent parler d’elle pour la réussite de ses opérations. Pour ses sauveteurs, l’important est de protéger des vies humaines même si c’est au péril de leur vie…&nbsp

Ils sont toujours sur le qui-vive, attendant que le téléphone sonne pour se lancer dans une nouvelle mission. Et pour se préparer à toute éventualité, les sauveteurs s''''entraînent régulièrement, organisent des simulations visant à recréer au plus près les conditions d''un scénario de crise. Ils sont neuf pilotes et dix secouristes à braver maints dangers pour sauver des vies humaines.

L’Hélicoptère Squadron a récemment été sollicité pour une mission aux Sept Cascades. L’objectif: secourir un couple de randonneurs français, qui s’est égaré depuis plusieurs heures. L’opération de sauvetage a été un succès. «On était été très content d’avoir retrouvé le couple sain et sauf. La mission était très délicate. Car le couple se trouvait dans un endroit très dangereux. On n’avait pas droit à l’erreur et on en était conscient. Je suis descendu le premier et ils étaient tellement heureux de me voir que l’homme m’a embrassé sur le casque en me disant que nous étions des héros», raconte le caporal Vikash Nundloll.

La force policière a enregistré, depuis ces derniers 3 mois, une hausse des cas de randonneurs égarés à Sept Cascades ou aux Gorges de la Rivière Noire. La plupart de ces cas a nécessité l’intervention de l’hélicoptère de la police ainsi que les groupes d’élite de la police mauricienne. C''est-à-dire les commandos du GIPM. Dans de nombreux cas, c’est l’hélicoptère de la police qui localise les randonneurs avant de guider le GIPM vers eux. Une tâche qui n’est pas de tout repos. «C’est très dur de repérer des randonneurs en forêt et c’est pour cette raison qu’on leur demande de porter des vêtements fluorescents quand ils font des sorties», explique l’Assistant Surintendant de Police et pilote Dhanish Jawaheer.

«Des requins dévoraient un cadavre»

&nbspLes opérations de L’Hélicoptère Squadron ne se limitent pas aux randonneurs perdus en forêts. Les sauveteurs sont souvent sollicités pour des sauvetages en mer. Certains des secouristes plongeurs ayant pris part à ce genre d’opérations en gardent de mauvais souvenirs. Car en haute mer, leurs ennemis sont des requins. «Je me souviens d’une mission où l’on avait pour tâche de repêcher le corps d’un noyé en haute mer. On a réussi à localiser l’endroit et j’ai plongé pour récupérer le corps. Mais une fois dans l’eau, j’ai aperçu des requins qui dévoraient le cadavre. Je suis tout de suite remonté dans l’hélico», raconte le caporal Vikash Nundloll.

Ces anecdotes illustrent parfaitement les dangers auxquels les sauveteurs sont constamment exposés. Un fausse manœuvre pourrait leur être fatal. Ils en sont conscients et cela leur est secondaire. Pour les sauveteurs de l’Hélicoptère Squadron, l’important c’est de venir en aide à son semblable…

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires