L’après Michaela Harte : un valet de chambre du Legends arrêté pour vol

Avec le soutien de

Un valet de chambre de l’hôtel Legends a été arrêté cet après-midi du jeudi 24 mars pour avoir fait les poches de deux touristes dans leurs chambres respectives plus tôt dans la matinée. Il est passé aux aveux après avoir été confondu par l’utilisation de sa carte magnétique.

Le meurtre de la touriste irlandaise Michaela Harte par un de ses collègues ainsi que son supérieur lors d’un vol qui a mal tourné le 10 janvier dernier, ne lui a pas servi de leçon. Reaz Garib, dit Nayad, un valet de chambre de l’hôtel Legends, a été arrêté dans la journée du jeudi 24 mars pour vols au préjudice de deux clients de l’établissement de Grand-Gaube.

Agé de 38 ans, il a été interpellé par la police criminelle de la localité après que deux cas de vols aient été rapportés dans les chambres 6019 et 6041. Dans les deux cas, étant au courant que les clients allaient quitter l’hôtel vers 13 heures, le suspect leur a fait les poches en nettoyant leurs chambres plus tôt dans la matinée.

Reaz Garib pensait que les touristes n’allaient pas vérifier leur argent en partant, mais mal lui en pris. L’un a rapporté la disparition de 500 dollars américains, soit Rs 14 975, alors que le second a fait savoir à la direction avoir perdu 2 420 roupies indiennes et Rs 1 100.

Comme cela a été le cas dans l’affaire Michaela Harte, les enquêteurs dirigés par le sergent Ramasawmy, ont immédiatement vérifié le serveur informatique de l’hôtel concernant&nbsp l’utilisation des cartes magnétiques ayant servi à ouvrir ces chambres. Celle de Reaz Garib ayant apparu sur la console, le valet de chambre a été soumis à un interrogatoire serré.

Après avoir voulu nier l’évidence, Reaz Garib est finalement passé aux aveux. Il a alors montré une chambre inoccupée où il a dissimulé l’argent volé. Placé en détention préventive, il sera inculpé vendredi en cour de Mapou sous deux accusations de « vol par un salarié » (« larceny by person in receipt of wages »).

Appartenant au groupe Naïdes, l’hôtel Legends s’est retrouvé sous les feux de l’actualité internationale en début d’année pour le meurtre de Michaela Harte qui était alors venue en lune de miel à Maurice avec son époux, le footballeur John McAreavey. Pour son plus grand malheur, elle a surpris le valet de chambre Avinash Treebhowon en train de fouiller dans son porte-monnaie au moment où elle était revenue récupérer un biscuit dans sa chambre.

Elle s’apprêtait à donner l’alerte quand le supérieur du valet de chambre, le superviseur Sandip Moonea l’a étranglé. Avinash Treebhowon la maintenait par les jambes, selon ses aveux à la Major Crimes Investigation Team (MCIT). Les deux ont été confondus par un autre valet de chambre, Raj Theekoye, qui a déclaré aux enquêteurs les avoir vu quitter la chambre 1025 peu après avoir entendu les cris d’une femme.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires