L’Alliance sociale déclenche les grandes manœuvres en vue des prochaines législatives

Avec le soutien de

Cette phrase lâchée par Rama Sithanen en dit long: «Nous travaillons aussi, mais ce n’est pas la peine pour nous d’en faire étalage avec des conférences publiques.»

Déclaration faite lors d’une conférence de presse le 15 août, axée sur la situation économique et la politique dans le pays. A l’image d’autres ministres influents du gouvernement, Rama Sithanen énonce ses projets et décline ses réalisations. C’est la tendance actuellement. Chacun veut démontrer qu’il travaille et ce qu’il a déjà fait. Rama Sithanen ne fait pas exception à la règle en cette période pré-électorale.

Le ministre des Finances a donc, lui, décidé d’injecter Rs 2,7 milliards additionnelles dans l’économie. Ce qui représente 1% du produit intérieur brut (PIB). Investissement consenti afin de soutenir un redressement actuel de l’économie, selon le Grand Argentier.

Il soutient, d’autre part, que la situation économique s’est nettement améliorée. A titre d’exemple, les réserves sont à Rs 98 milliards comparées à Rs 84 milliards à pareille époque l’année dernière. Ce qui représente 38.5 semaines d’importations.

Il faut préciser que les Rs 2,7 milliards que le ministre des Finances injecte au sein de l’économie seront distribuées pour une amélioration de la qualité de vie des Mauriciens. Intervention dans le concret de la vie des gens. Il faut bien qu’ils voient que le travail se fait. Investissement donc dans six secteurs: les collectivités locales pour l’asphaltage et la construction des routes dans l’éducation avec la rénovation des établissements scolaires les hôpitaux et les dispensaires vont également se refaire une santé l’amélioration du système d’approvisionnement de l’eau potable la construction de drains où Rs 500 millions sont allouées à la National Development Unit.

Outre ces Rs 2,7 milliards, plusieurs plans d’aides ont été institués sous le Food Security Fund, doté lui-même de Rs 1 milliard. Des subventions de 50% seront allouées aux fermiers pour l’achat de bétails alors qu’une subvention conséquente, allant jusqu''''à 75%, est prévue pour la fabrication de bateaux pour les pêcheurs.

Rama Sithanen n’est pas le premier à annoncer des projets ou à dresser son bilan. Pas plus tard que le vendredi 14 août, le ministre Anil Bachoo, autre partenaire de l’Alliance sociale, devait rassurer les employés de la Compagnie nationale de transport (CNT) que&nbsp «leur sécurité d’emplois sera assurée» et que le «gouvernement n’a pas l’intention de les laisser sur la touche.»

Une campagne de communication qui s’inscrit résolument dans une dynamique électorale.
Ainsi le ministre Xavier Luc Duval s’évertue à se rapprocher de plus en plus avec l’électorat. Les travaux effectués à Roche Bois et à la cité Beau Séjour à Quatre Bornes,&nbsp sous l’égide du ministère du Tourisme, en disent long.

Sans oublier le discours de Navin Ramgoolam mercredi dernier devant des centaines de jeunes à Grand-Baie. Il y effectuait un rappel des réalisations du PTr dans le temps pour les jeunes et leur éducation.

Un enchaînement d’événements qui sent les élections…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires