L’alliance de l’Avenir affiche l’unité pour répondre à Bérenger sur l’affaire MedPoint

Avec le soutien de

Les membres de l’Alliance de l’Avenir ont voulu afficher l’unité pour répondre au sentiment qu’il y aurait mésentente entre eux. Les secrétaires généraux des trois composantes de l’Alliance gouvernementale ont témoigné de leur solidarité avec le Premier ministre, lors d’un point de presse ce samedi 16 juillet.

L’alliance de l’avenir donne la réplique au leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM). Lormus Bundhoo, Nando Bodha et Mamade Khodabaccus respectivement secrétaire général du Parti travailliste (PTr), du Mouvement Socialiste Militant (MSM) et du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) ont lors d’un point de presse, ce samedi 16 juillet, au Square Guy Rozemont, à Port-Louis affiché la solidarité de tous les partenaires de l’Alliance gouvernementale, avec le Premier ministre.

Lormus Bundhoo a vivement critiqué le leader du MMM. Il trouve que les allégations de Bérenger à l’effet que le Premier ministre serait intervenu pour ordonner une deuxième évaluation de la clinique MedPoint ne seraient que purs mensonges. Le centre hospitalier est une propriété du beau-frère du ministre es Finances rachetée par l’Etat au coût de Rs 144 millions.

« Paul Bérenger détient un catalogue de mensonges, mais cette fois nous le dénoncerons.&nbsp Il ne faut pas oublier que Paul Bérenger avait accusé Sir Seewoosagur Ramgoolam d’être à l’origine de l’incendie des locaux du journal Le Mauricien, en 1978 », soutient le secrétaire général du Parti travailliste

Nando Bodha, pour sa part, soutient, qu’il n’y aura pas de cassure de l’alliance gouvernementale. «Cela fait six ans que Paul Bérenger est dans l’opposition. Il va y rester pour encore longtemps. Je n’ai aucun doute que tout ira bien, au sein de l’Alliance de l’avenir qui&nbsp a le vent en poupe », soutient-il.

Mamade Khodabaccus a abondé dans le même sens. «Il y a une unité au sein de l’alliance de l’avenir. Il y a un capitaine, en l’occurrence Navin Ramgoolam et il est épaulé par ses lieutenants. L’Alliance est très forte et Paul Bérenger veut tout casser », lâche le secrétaire général du PMSD

Le Lord-maire&nbsp n’a pas manqué de faire ressortir qu’il déplorait l’attitude de Paul Bérenger lors de la visite officielle du président du Congo, Denis Sassou-Nguesso. « Le leader de l’opposition a décidé de boycotter la visite du président congolais. C’est très impoli et inélégant. C’est inacceptable car&nbsp quand il s’était rendu au Congo il y avait été bien accueilli », lâche-t-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires