L’aile féminine du MSM se dit préoccupée par le sort des femmes et des enfants

Avec le soutien de

L’aile féminine du Mouvement Socialiste Militant (MSM) critique la politique du gouvernement concernant les enfants et les femmes.&nbsp Son porte-parole a, toutefois, refusé de se prononcer sur la polémique entre la State House et le Prime Minister’s Office.

Sollicitée par les journalistes pour commenter&nbsp la reconduction de l’alliance MSM-MMM de 2000 et la polémique autour d’une éventuelle démission du Président de la République, la porte-parole&nbsp de l’aile féminine&nbsp du MSM, Leela Devi Dookhun&nbsp a esquivé&nbsp la question. Elle dit laisser le soin à son leader Pravind Jugnauth de faire le point sur la question.

Leela Devi Dookhun et ses collègues de parti tenaient une conférence de presse, ce mercredi 7 mars au Sun Trust Building à Port-Louis, en marge de la Journée internationale de la femme. Elles ont dressé un tableau sombre de la situation des femmes et des enfants dans le pays et ont demandé qu’une attention particulière soit accordée aux enfants de rue.

L’ancienne ministre de la Sécurité sociale déplore qu’aucune mesure n’ait été prise à la suite du rapport de l’ONG Safire. Cette organisation a récemment rendu public un document révélant qu’il y avait plus de 6 000 enfants qui vivent dans la rue.

L’aile féminine du MSM s’inquiète également du sort des femmes. Celles-ci continuent à subir des violences physiques. « Les femmes sont victimes de viol et d’autres types d’agressions. Cel ne peut continuer. La femme doit dire non à&nbsp tout cela», affirme la présidente de l’aile féminine du MSM.&nbsp

Pour marquer la Journée internationale de la femme, Le MSM tiendra un congrès pour réunir ses militantes, le samedi 10 mars à 13hr30 au Sun Trust Building


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires