L’Additional Remuneration Bill voté et un amendement de Paul Bérenger rejeté

Avec le soutien de

Une proposition d’amendement du leader de l’Opposition pour une révision à la hausse de la compensation basée sur les nouvelles estimations du taux d’inflation de la Banque de Maurice a été rejetée. Pravind Jugnauth ignorait, visiblement, l’existence de ce nouveau chiffre. Le texte de loi a été voté.

L’Additional Remuneration Bill, qui rend obligatoire le paiement d’une compensation salariale, a été présenté au Parlement, hier mardi 14 décembre, par le ministre du Travail et des Relations industrielles. Avant que ne commencent les débats sur ce projet de loi, Paul Bérenger a fait circuler une proposition d’amendement qu’il devait soumettre au moment de l’examen en comité.

Le leader de l’Opposition devait expliquer, lors de son intervention, que c’est en se basant sur un document émanant de la Banque de Maurice qu’il proposait un réajustement du taux de la compensation salariale. Il devait, alors, citer un document de la Banque centrale qui estime que suite aux récentes augmentations de prix, le taux d’inflation pour l’année 2010 devrait se situer autour des 5,7% alors que la dernière estimation du Central Statistics Office est de 2,7%.

Paul Bérenger a, donc, proposé que le taux de la compensation de 3,2% soit remplacé par celui de 5,7% pour ceux touchant jusqu’à Rs 5 000. Que ceux touchant entre Rs 5 001 et Rs 12 000 reçoivent Rs 310 au lieu de Rs 175 alors que ceux touchant entre Rs 12 001 et Rs 30 000 obtiennent Rs 340 à au lieu de Rs 190.

«La compensation proposée par le gouvernement est totalement dépassée. Elle a déjà été complètement engloutie par la cascade d’augmentations de prix ces derniers jours», affirme le leader de l’Opposition pour soutenir sa demande.

Prenant la parole après le chef de file de l’Opposition, le ministre des Finances a insisté sur le fait que la Banque de Maurice n’avait pas émis de nouvelles estimations du taux d’inflation pour l’année en cours. «Donc, l’amendement proposé est basé sur des informations totalement incorrectes», soutient Pravind Jugnauth.

Cette déclaration devait soulever des vives protestations des bancs de l’opposition. «C’est un document officiel de la Banque de Maurice», lance, alors, le leader de l’opposition. Le Speaker est alors intervenu pour permettre au ministre des Finances de terminer son argumentation. Pravind Jugnauth a précisé que n’étant pas en possession d’un quelconque document, il ne pouvait statuer sur la véracité des déclarations faites par Paul Bérenger.

Toutefois, l’orateur suivant, en l’occurrence le député de l’opposition Kee Cheong Li Kwong Wing, devait revenir sur la polémique en maintenant que les chiffres cités par Paul Bérenger émanaient effectivement d’un rapport du Monetary Policy Commitee (MPC) de la Banque de Maurice. Il a, ensuite, déposé une copie du rapport en question sur la table de l’Assemblée Nationale.

Le MPC a, en effet, émis une nouvelle estimation du taux d’inflation qui se situe à 5,7% pour l’année en cours et à 7% au moins pour les six premiers mois de 2011.

Quoiqu’il en soit, l’Additional Remuneration Bill a été voté sans amendement, la proposition du leader de l’Opposition ayant été rejetée lors de l’examen en comité du texte de loi.

La Parlement a ensuite été ajourné au vendredi 17 décembre à 15 h 30 pour ce qui devrait être la dernière séance parlementaire de cette année.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires