L’électorat renouvelle sa confiance en Navin Ramgoolam comme Premier ministre

Avec le soutien de

Les urnes ont parlé, l’Alliance Bleu-Blanc-Rouge, dirigée par le Premier ministre a remporté une nette victoire aux élections du 5 mai. Cette alliance comptera 41 députés élus à l’Assemblée nationale. L’Alliance du cœur, menée par Paul Bérenger, ne disposera que de18 parlementaires élus.

Pour la première fois depuis 1991, quand sir Anerood Jugnauth a mené ses troupes vers la victoire aux élections générales, un Premier ministre sortant se voit confier un nouveau mandat. Les résultats des élections, hier, ont conforté Navin Ramgoolam dans ses choix politiques, le Parti travailliste et ses alliés du MSM et du PMSD ayant été plébiscités par l’électorat dans une victoire sans bavure : 41 sièges, avec, dans plusieurs circonscriptions, un vote bloc pour leurs candidats.
Le MMM se retrouve avec 18 élus, alors qu’en 2005, en alliance avec le MSM, l’opposition comptait 22 députés.

L’Alliance du cœur n’est parvenue qu’à faire élire 6 candidats dans les circonscriptions de la capitale. Au No. 3, (Port-Louis Maritime-Port-Louis Est) Cehl Meeah, l’ex-leader du Hizbullah aujourd’hui à la tête d’un petit parti, le Front solidarité mauricienne, a créé la surprise en parvenant à se faire élire.


A Rodrigues, le Mouvement rodriguais a pu mettre un terme à la domination de l’Organisation du peuple de Rodrigues qui depuis 1982 a toujours fait élire ses deux candidats.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires