Kick-Boxing : Les trois Mauriciens champions d’Afrique accueillis en héros à leur retour

Avec le soutien de

James Agathe, Fabrice Bauluck et Facson Perrine sont rentrés au pays. Parents et amis s’étaient donné rendez-vous à l’aéroport pour accueillir les trois champions d’Afrique Mauriciens de Kick-Boxing.

Les trois représentants mauriciens aux Championnats d''''Afrique de kick-Boxing sont rentrés au pays, ce mardi 9 mars avec leur médailles. C’était d’ailleurs l’objectif que s’était fixé la Fédération mauricienne de cette discipline pour ce rendez-vous continental à Libreville, au Gabon.

Les champions ont été accueillis à leur sortie de l’avion par le ministre des Sports et de la Jeunesse, Devanand Ritoo. Les trois champions ont été enguirlandés et chaudement applaudis par les proches qui les attendaient à l’extérieur du terminal de l’aéroport Sir Seewoosagar Ramgoolam.

Fabrice Bauluck (-54 kg) et James Agathe (-83 kg) ont accédé directement à la finale par manque d’adversaire. Fabrice Bauluck un habitué des podiums internationaux ramène son deuxième titre africain.

Trainant une blessure à l’œil gauche depuis un an, Fabrice Bauluck n’a pas eu la partie facile face au Malgache Julien Rafaralahisoa. «C’était un combat difficile. Au début je souffrais d’un manque de repère. C’est mon expérience et ma volonté d’aller jusqu’au bout qui m’ont permis de faire la différence», explique fièrement le nouveau champion d’Afrique des moins 54 Kg. Il a été déclaré vainqueur à l''unanimité des juges.

De son côté, James Agathe qui est heureux d’avoir remporté la médaille d’or n’est cependant pas totalement satisfait de son parcours gabonais. Il espérait plus de compétitivité en vue de sa préparation pour les championnats du monde.

«Je ne considère pas cette victoire comme un bel exploit dans le sens où ce fut un combat facile, malheureusement ou heureusement. Je m’attendais à plus de combat et de compétition pour préparer la saison 2011», soutient James Agathe.

Le plus heureux de tous est sans aucun doute Facson Perrine. Agé de 18 ans seulement, le jeune sportif est monté sur la plus haute marche du podium. Il était à sa première participation à une compétition africaine. Et cérise sur le gâteau, il ramène en même temps le titre de meilleur tireur de la compétition. Il a facilement dominé ses deux adversaires, un Marocain et un Malgache, en demi-finale et en finale respectivement.

Le ministre Devanand Ritoo il estime que nos kick-boxeurs nous ont ramené un magnifique cadeau «à la veille du 43e anniversaire de l’indépendance de Maurice».

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires