Kick-boxing : accueil triomphal pour les champions mauriciens

Avec le soutien de

James Agathe (à dr.) et Fabrice Bauluck brandissant leurs titres de champion du monde sous les regards admiratifs.

Tonnerre d’applaudissements, félicitations, séances photos… James Agathe et Fabrice Bauluck, qui ont remporté chacun une médaille d’or lors des championnats du monde de kick-boxing au Brésil, ont reçu un accueil triomphal à leur arrivée à Maurice hier, mercredi 9 octobre. «C’est absolument incroyable ce qu’on vit !»

Ils ont marqué l’histoire du kick-boxing mauricien. Et, James Agathe et Fabrice Bauluck, qui ont remporté une médaille d’or chacun aux championnats du monde de kick-boxing au Brésil, ont reçu un accueil triomphal à leur arrivée à l’aéroport de Plaisance hier, mercredi 9 octobre, vers 16 h 50.

Ne sachant pas à quelle heure exactement la délégation allait faire son apparition, des personnes se sont tenues prêtes dès 15 h 37. Les membres du «Kop Moris» ont fait jouer les djembés. Les familles des tireurs sont, elles, arrivées vers 16 h 40 à l’aéroport suivies des ministres de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, et des Finances, Xavier-Luc Duval.

Cinq minutes plus tard, sous les acclamations, les tireurs faisaient, enfin, leur apparition. En chef de file, Agathe et Fabrice Bauluck brandissant leurs titres de champion du monde. Derrière eux, les deux médaillés d’argent, Burtlan Simiss et Facson Perrine, ainsi que toute la délégation mauricienne, visiblement touchée par l’accueil reçu.

«C’est une triple fierté et un immense enthousiasme devoir toute ma famille, mes amis, les ministres et tout ce monde venir nous accueillir,c’est absolument incroyable ce qu’on vit», confie James Agathe, au centre de toutes les attentions, tout comme Fabrice Bauluck. Les deux tireurs ont retrouvé leurs familles avec le sentiment du travail accompli. Un sentiment partagé par les deux médaillés d’argent, Burtlan Simiss et Facson Perrine, qui sont allés saluer ceux qui sont venus les féliciter.

Parmi la foule venue acclamer les héros, l’entraîneur national Judex Jeannot, sourire aux lèvres comme ses protégés mais bien plus éreinté que ces derniers. «Mission accomplie,même si j’ai, tout de même, laissé ma voix au Brésil», confie-t-il.

Après une heure de séance photo, les tireurs ont pris part au défilé organisé par leurs fans avant d’aller continuer les célébrations à Trianon.

Fabrice Bauluck a retrouvé son épouse avec le sentiment du devoir accompli.

Le président de la fédération de kick-boxing, Jérémie Rousseau, et son épouse aux côtés de Facson Perrine.
 
 
 

Les ministres Duval et Ritoo encadrant les nouveaux champions du monde.

James Agathe (ci-dessus) et Fabrice Bauluck ont retrouvé leur épouse avec le sentiment du devoir accompli.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires