Khooshal Mussai: «C’est Gooljaury qui a proposé à la SICOM de racheter son bâtiment»

Avec le soutien de

L’initiative de revendre son bâtiment, sur un terrain à bail, se trouvant dans le triangle d’Ébène, viendrait de Rakesh Gooljaury lui-même selon Khooshal Mussai. Ce dernier, qui était l’un des directeurs sur le board de SICOM au moment de la transaction, explique dans quelles circonstances le deal a été conclu.

«Non, il n’y a pas eu d’appel d’offres. Rakesh Gooljaury est venu vers nous pour nous demander si nous serions intéressés par le rachat du bâtiment», raconte-t-il.

«Il a donné un prix et nous avons fait appel à une firme de consultants qui a trouvé que le projet était viable. Sunil (NdLR: Sunil Dowarkasing, alors conseiller spécial de Pravind Jugnauth et représentant du ministère des Finances sur le board de la SICOM) et moi-même lui avons donné notre bénédiction», poursuit-il.

Il précise que c’est avec l’approbation de Pravind Jugnauth que le board a donné son feu vert à ce projet.

Concernant la déclaration de Pravind Jugnauth, qui affirme qu’il était contre le projet à l’époque, Khooshal Mussai réplique que «le ministre des Finances a tous les pouvoirs sur l’institution» et pouvait donc tout arrêter s’il le voulait. Il allègue également que Rakesh Gooljaury est une connaissance du leader du Mouvement socialiste militant depuis au moins 2008. «Gooljaury a aidé tout le monde», assure-t-il.

Tentant d’affirmer la légitimité de la transaction, Khooshal Mussai fait référence à «la rigidité et le sérieux» avec lesquels la SICOM traite tous ses dossiers.

«La directrice de la SICOM Mme Obeegadoo est tellement minutieuse dans sa démarche qu’elle a étudié le dossier sous toutes ses coutures. Aucun projet n’est entrepris sous la pression de qui que ce soit», affirme-t-il.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires