Kelly Wayne à fleur de peau

Avec le soutien de
Des palettes de couleurs et beaucoup de lumières. C?est ainsi que l?on peut résumer la troisième expo en solo de Kelly Wayne dont le thème est d?ailleurs « 3e ». Pourquoi un thème si dépouillé ? L?artiste-peintre estime être entré dans une autre phase de son art. Son style a certes mûri. Fini le blues, les paysages ternes aux couleurs déprimantes. Kelly Wayne vient prouver que l?art suit avant tout un état d?esprit. Bien dans sa peau, en harmonie avec ses pinceaux et ses tubes de peinture, le peintre travesti entend bien se faire un nom dans le domaine de l?art. Qu?à cela tienne ! Kelly Wayne continue à tirer son inspiration de ses voyages intérieurs. Elle traque dans le paysage de ce qu?il y a d?insolite et de parallèlement humain. À titre d?exemple, un coup de foudre qui se termine mal et un raz-de-marée à Flic-en-Flac se transforment en Amour perdu. On découvre aussi le rituel de l?amour dans Septième ciel où, au risque de bouleverser la pudeur, elle fait pour la première fois la place au nu et à la sensualité à fleur de peau. Plus loin surgissent des dauphins comme des ébauches émouvantes, Vénus dans un cocon, Paul et Virginie dans une scène de désolation. Enfin, pour compléter le genre, elle rend hommage à la femme dans des portraits dominés par de longues chevelures qui s?ouvrent vers des mondes infinis. En somme, on trouve des atmosphères différentes où plane le désir, la féminité, des paysages. C?est un parcours de trente tableaux qui vous attend à partir du 30 mars, et ce pendant quinze jours à l?hôtel Labourdonnais*. *Caudan Waterfront, Port-Louis. Tél. : 202.40.00. Kelly Wayne exposera aussi à Saint-Pierre, à la Réunion, du 3 au 13 juin.
Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x