Kangna Ranaut : «Je suis arrogante, et alors ?»

Avec le soutien de

Depuis ses débuts dans «Gangster», la jeune actrice cumule succès et controverses. Son dernier film, «Double Dhamaal», sort vendredi.

L’«item song» de Mallika Sherawat dans «Double Dhamaal» fait un tabac, pourquoi n’en faites-vous pas partie ?

Mallika Sherawat interprète une serveuse dans un bar et moi, une secrétaire. Donc, ma présence dans cette chanson n’est pas justifiée. En fait, Indra Kumarvoulait que je rejoigne Mallika dans son item song. Mais, j’ai refusé, je ne voulais pas m’imposer dans sa chanson.


Qu’est-ce qui est plus difficile à interpréter : des personnages comiques et romantiques ou ceux qui sont plus sombres, plus intenses ?

Les personnages intenses sont plus difficiles à jouer parce que, de nature, je suis une personne joviale. Interpréter des rôles légers me vient plus facilement. Et puis, en tant que spectatrice, je préfère les histoires d’amour. J’aime toute l’excitation de tomber amoureux, la tension et surtout, la fin heureuse. J’ai eu la chance de jouer dans des histoires d’amour, à l’instar de Gangster, très touchant, et l’un de mes films préférés. Et même si Once upon a time in Mumbai n’était pas une histoire d’amour, la trame romantique a été superbement traitée. Mon prochain film avec Sunny Deol, I Love New York,
est une nouvelle façon de voir l’amour.

Récemment, il a été rapporté qu’Ajay Devgan et vous étiez en froid sur le plateau de «Tezz», à Londres…

C’est complètement faux ! Je n’ai passé que trois heures sur le plateau avant de prendre l’avion pour l’Inde. Ajay a agi comme il l’a toujours fait. Nous sommes très à l’aise l’un avec l’autre bien que nous ne soyons pas amis. Je m’entends avec tous les acteurs avec lesquels je travaille, mais ils ne sont pas mes amis. Mes amis ne font pas partie de l’industrie. C’est une décision volontaire, afin de garder les choses strictement professionnelles. Pourquoi devrais-je me comporter de façon familière avec Ajay Devgan ou tout autre acteur, juste parce que c’est ce que l’on attend de moi ?

Pourtant, vous dites que Salman Khan est un ami…

Nous sommes des amis de longue date. C’est un homme très sensible qui a un grand sens de l’amitié. Salman et moi aurions été amis même si nous n’étions pas des vedettes. Mais je ne sors avec personne.

«Tanu weds Manu» a été le succès surprise de cette année. A quoi l’attribuez-vous ?

Je crois que les spectateurs ont aimé me voir dans ce genre de rôle si différent de ceux que j’ai interprétés jusqu’ici. Dans Fashion et Gangster, les spectateurs avaient sympathisé avec mon personnage et cela m’a aidée à nouer des liens avec le public. Pour Tanu weds Manu, j’ai vu les réactions dans les salles de cinéma : les gens dansaient sur chaque chanson. Je pense que la relation avec le public est très importante.

Avez-vous plus confiance en vous en tant qu’actrice après le succès de «Tanu weds Manu» ?

Oui, c’est sûr. Avant, je pensais que si je travaillais avec seulement un certain type de personnes, ce serait bénéfique à ma carrière, car elles étaient seules responsables du succès d’un fi lm. Mais, je sais maintenant, que ce n’est pas vrai. Ce qui est important, c’est d’avoir une bonne histoire, un bon réalisateur et que le fi lm soit fait de la bonne façon. Pour le reste, c’est à vous de faire votre propre success story…

Depuis le mariage de votre soeur, Rangoli, vos parents vous mettent-ils la pression pour que vous vous mariiez ?

Non, pas du tout.

Vous marierez-vous par amour ou ferez-vous un mariage de convenance ?

Cela dépendra de la personne dont je tomberai amoureuse. Mais si mes parents ne l’aiment pas, je m’enfuirai et ferai un mariage à la Tanu weds Manu ! Plus sérieusement, mon homme idéal doit être intelligent, drôle et avoir une bonne personnalité. Je n’aime pas les beaux mecs avec des traits et un corps parfaits cela ne m’attire pas.

Aimeriez-vous réaliser un film ?

Oui, j’adorerais réaliser un film. D’ailleurs, j’ai écrit des scripts mais je n’en suis pas satisfaite. Je planche actuellement sur un scénario. Le jour où je me sentirai prête, je le réaliserai. C’est en fait, la meilleure chose d’être qui je suis aujourd’hui : je ne dirigerai pas un fi lm par obligation mais bien par envie.

Comment réagissez-vous aux histoires controversées qui sont écrites à votre propos ?

Cela me rend triste et m’affecte pendant quelque temps, mais au fond, ce que les gens pensent de moi ne m’intéresse pas vraiment.

Le succès vous a-t-il changée ?

Bien sûr ! Je suis une jeune femme en colère maintenant ! (rires) Avant, j’étais vulnérable, naïve. Aujourd’hui, je suis plus forte et je ne me laisse pas marcher sur les pieds. Je connais le métier et je suis cultivée. Oui, je suis arrogante et alors ? Au moins, je ne fais pas de la misère à qui que ce soit. J’aime mon attitude, c’est ce qui fait de moi ce que je suis !

Stéphanie TECHER

Stphanie TECHER

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires