Judo TiMau ce week-end à Vacoas Forte participation réunionnaise

Avec le soutien de

Le judo sera en fête ce week-end avec la tenue du Tournoi international de Maurice (TiMau) qui se déroulera samedi et dimanche au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas. Une compétition qui, pour ne pas déroger à la tradition, s’annonce fort relevée cette année encore. Une forte participation étrangère est d’ailleurs garantie, chose inédite dans l’histoire de ce tournoi qui en sera à sa 19e édition.

La Réunion sera fortement représentée dans ce tournoi. Près d’une centaine de judokas de l’ile sœur seront de la partie. Certains sont déjà sur place alors que le plus gros contingent devrait arriver d’ici demain. Une douzaine de clubs réunionnais seront présents au TiMau et celui de Saint-Denis est déjà là depuis quelques jours pour un stage commun avec les Mauriciens et les judokas de Viliers-le-Bel.

Lors d’une rencontre avec la presse, hier en fin de matinée, au Dodo de GRNO pour la présentation de la compétition, le directeur technique de la fédération de judo, Joseph Mounawah, a expliqué la participation en hausse des Réunionnais : «La compétition coïncide avec les vacances à La Réunion. Et puis, comme le tournoi comprend les catégories jeunes, c’est donc plus simple pour nos amis réunionnais.»

Une semaine donc après le Tournoi international de la Réunion (TiRun), les judokas de l’ile sœur sont en force pour donner une grande envergure au TiMau. «Certainement cette forte participation réunionnaise donne une autre dimension à cette compétition. Le niveau sera encore plus élevé. Sans compter qu’il y aura des Seychellois, des Français et éventuellement des Malgaches», observe Joseph Mounawah.

150 locaux en action

Si les Réunionnais seront près d’une centaine, la France sera représentée par quelques judokas. Les Seychellois seront au nombre d’une dizaine. Les Malgaches ont signifié leur intention d’etre présents mais à hier, la fédération mauricienne de judo attendait toujours leur confirmation. «On devrait être fixé d’ici vendredi», prévoit Joseph Mounawah qui tient à préciser qu’une quinzaine de clubs étrangers seront présents à ce rendez-vous annuel, lancé en 1995 par l’ancien DTN, Frédéric Feuillet.

Dans le camp mauricien, on devrait s’attendre à une participation massive. «On devrait, selon toute vraisemblance, présenter environ 150 judokas», confirme le directeur technique de la fédération. Maurice sera en lice dans toutes les catégories. La journée de samedi sera réservée aux jeunes, soit les minimes et cadets, alors que celle de dimanche sera consacrée aux plus grands, c’est-à-dire les juniors et seniors.

Au retour du TiRun avec une bonne récolte de médailles, Joseph Mounawah s’attend à ce que les judokas locaux fassent encore une meilleure prestation aux TiMau : «La performance au TiRun est un bon point de départ pour cette nouvelle saison. Il faudra confirmer maintenant. On verra le comportement des cadres mais aussi des jeunes en vue de bâtir une équipe compétitive pour les prochaines échéances.»

Pour cette présente édition, le TiMau se tiendra sous l’égide de Leal qui a apporté son soutien financier à l’organisation de cette compétition. Un chèque de Rs 10 000 a été remis par la représentante de marketing de Leal, Jocelyne Etiennette, au président de la fédération de judo, Josian Valère. Pour le nouvel homme fort du judo local, le TiMau lance, pour de bon, une saison qui sera appelée à promouvoir davantage cette discipline.

Josian Valère, président de la fédération de judo, et Jocelyne Etiennette de Leal scellant l’accord de parrainage du tournoi.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires