Judiciaire: nouvelle extension du contrat du juge Bushan Domah

Avec le soutien de

Le contrat du juge Bushan Domah, qui devait partir à la retraite en septembre, a été étendu jusqu’en mars 2014.

Alors que le chef juge Bernard Sik Yuen a déjà fait ses cartons, le contrat du juge Bushan Domah a, lui, été étendu pour la deuxième fois. Cela car des dossiers sont restés en suspens. C’est officiellement à la fin de mars prochain qu’il quittera le judiciaire.
 
Il devait partir à la retraite en septembre. Mais, le contrat du juge Bushan Domah a été étendu par deux fois. Officiellement, ce n’est qu’à la fin de mars de l’année prochaine qu’il quittera le judiciaire. 
 
Le contrat du juge Domah avait été prolongé une première fois suivant les recommandations du chef juge Bernard Sik Yuen. Le président de la République, Kailash Purryag, avait alors accepté d’étendre son contrat pour trois mois. Etant donné que ce laps de temps n’a pas été suffisant pour traiter les dossiers restés en suspens, un nouveau délai de trois mois lui a été accordé. Par ailleurs, nos recoupements indiquent qu’une fois qu’il se sera retiré du judiciaire, le juge Domah pourrait être appelé à occuper un poste important dans le domaine légal au sein des Nations unies.
 
En attendant, le chef juge Bernard Sik Yuen a, lui, déjà fait ses cartons. La raison étant qu’il part à la retraite dès janvier, ayant déjà soufflé ses 67 bougies. C’est l’actuel Senior Puisne Judge (SPJ) Keshoe Parsad Matadeen qui est appelé à lui succéder. Et ce jusqu’au 26 mars 2019, date à laquelle sonnera l’heure de son départ à la retraite. Entre-temps, le poste de SPJ devrait être occupé par le juge Eddy Balancy.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires