Johnson Roussety réunit ses partisans à Port- Mathurin pour une démonstration de force

Avec le soutien de

Le chef commissaire de Rodrigues rassemble ses troupes, lors d’un meeting ce samedi, à 14 heures, à Port-Mathurin pour expliquer à la population les vraies raisons derrière son arrestation. Aucune rencontre n’a eu lieu jusqu’ici entre Johnson Roussety et Nicolas Von Mally, leader du Mouvement Rodriguais.

Johnson Roussety tentera donc une véritable démonstration de force ce samedi après-midi à l’occasion de ce rassemblement&nbsp qualifié par ses partisans de «meeting de soutien ».D’autant qu’aucune rencontre n’a eu lieu jusqu’ici entre le chef commissaire et le leader du Mouvement Rodriguais, Nicholas Von Mally, également ministre de Rodrigues et de la Pêche. Ce dernier est rentré à Rodrigues, vendredi. Des tentatives pour réunir les deux hommes forts du MR ont échoué, et rien n’indique qu’un&nbsptête-à- tête pourrait avoir lieu avant le meeting de ce samedi après-midi.

Selon notre collège Jean Luc Emile, le rédacteur en chef de Radio One, qui est sur place, les ponts sont coupés, semble-t-il, entre le ministre et le chef commissaire.

Le meeting de ce samedi après-midi permettra a Johnson Roussety de laver son honneur, de rétablir sa crédibilité et son image, affirment des partisans du chef commissaire que le rédacteur-en-chef de Radio One a interrogés ce samedi matin. Nous en saurons plus lors du rassemblement de Port Mathurin.

Johnson Roussety a été arrêté vendredi et a comparu devant la cour sous le Prevention of Corruption Act (POCA). Il est accusé d’avoir influencé un officier public par des menaces. Il aurait exercé des pressions, en 2009, sur l’ancien Island Chief executive, Jean Claude Pierre Louis, pour qu’il recrute plus d’une centaine de General Workers.

Le chef commissaire a été libéré contre une caution de Rs 40 000 et une reconnaissance de dette de Rs 150 000. Il soutient qu’il s’agit d’un complot politique, et a vertement critiqué, à sa sortie du tribunal, le Premier ministre et le ministre des Finances. « C’est une conspiration visant à me faire disparaitre de l’échiquier politique. On tente de m’humilier&nbsp parce que j’ai osé critiquer le budget alloué à Rodrigues », a-t-il affirmé.

Le&nbsp secrétaire-général du Parti travailliste, Deva Virahsawmy, ministre de l’Environnement, a répliqué que son parti n’a pas de leçon à prendre de Johnson Roussety.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x