Johnson Roussety lance son parti et réclame la dissolution de l’Assemblée régionale

Avec le soutien de

Le Front Patriotique Rodriguais (FPR), le nouveau parti de Johnson Roussety, a été lancé ce 1er février, lors d’un&nbsp rassemblement sur la plage de St François, dans le Nord-Est de Rodrigues.&nbsp Le symbole du parti sera le solitaire, l’oiseau représentatif de l’île Rodrigues et aura comme couleur le rouge.

Bonne foule, pétarades et cris de joie étaient au rendez-vous lors du lancement du Front Patriotique Rodriguais (FPR), le nouveau parti de Johnson Roussety et de son fidèle lieutenant, Allan Ladd Emilien ce 1er février.

&nbsp«Notre lutte, c’est de militer pour une île Rodrigues libre, et ce en nous appuyant sur trois plans d’actions fondamentaux. A ce jour, le système gouvernemental mauricien n’est pas adéquat pour apporter le soutien nécessaire à Rodrigues, et n’est pas intéressé à l’avancement de l’île», a lancé Johnson Roussety, le leader du FPR.

Il&nbsp a qualifié le lancement de son parti d’événement historique et symbolique. Il a en outre lancé un appel aux Agaléens pour que l’autonomie de ces deux îles soit vraiment respectée.

Toujours selon l’ancien Chef commissaire de Rodrigues, son collègue Allan Ladd Emilien et lui-même ont toujours cru à une idéologie politique et qu’ils veilleront à ce que le FPR soit un parti démocratique.

Par ailleurs, Johnson Roussety estime que le parti au pouvoir, notamment, le Mouvement Rodriguais (MR) est «illégitimement» en poste. Il réclame des élections à Rodrigues au plus vite. Il envisage de descendre&nbsp dans la rue avec ses partisans si les autorités n’écoutent pas leur revendication.

«Le parti au pouvoir ne s’intéresse nullement à la cause rodriguaise. Ses dirigeants ne font que berner la population lors des élections», a-t-il lancé, sur un ton indigné.

Quant à Alan Ladd Emilien, nommé à la présidence du FPR, il avance que l’évincement de Johnson Roussety comme chef commissaire est une page triste de&nbsp l’histoire de rodriguaise, Pour rappel l’ex-chef commissaire a été forcé de soumettre sa démission le 7 janvier dernier.

Johnson Roussety avait été expulsé du&nbsp MR la veille. Le&nbsp 24 décembre dernier, il avait été arrêté à la demande de l''''Independent Commission Against Corruption&nbsp (ICAC) pour abus de pouvoirs. La commission anticorruption lui reprochait d’avoir fait pression sur l’Island Secretary lors du recrutement de 200 «General Workers» à Rodrigues.

Alan Ladd Emilien souligne que le nouveau parti apportera un nouvel espoir et dynamisme et que leurs objectifs, dont, un projet de développement de l’industrie de la pêche seront communiqués lors d’un prochain rassemblement du FPR.

Notons qu’Allan Ladd Emilien aura Denis Pierre-Louis comme adjoint à la présidence du FPR.

Les autres membres du bureau politique du FPR sont :

Secrétaire général : Lydie Roussety-Domingue
Secrétaire générale adjointe : Maryline Logoff
Trésorier : Rijobert François
Trésorier adjoint : Clarence Perrine
Membres : John Milazar, McDonald Milazar, Jean-Yves Allas, Stephan Tolbize, Romel Farla.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires