Jean-Maurice Labour: «L’Eglise gardera son indépendance par rapport aux partis politiques»

Avec le soutien de

Ces derniers temps, l’Eglise catholique a pris position sur certaines questions : introduction du Kreol à l’école et soutien aux grévistes de la faim. Aujourd’hui sera présentée La Lettre pastorale de Mgr Piat. Elle traitera de l’éducation. Lexpress.mu a interrogé le Vicaire-général sur le positionnement de l’Eglise sur le plan sociopolitique.

La Lettre pastorale de l’Evêque de Port-Louis sera présentée ce mardi 16 février à 14h00. Mgr Maurice Piat portera la réflexion, entre autres, sur les thèmes de l’éducation et de l’introduction du Kreol dans le cursus scolaire.

Ces dernières semaines des actions et des déclarations des membres du clergé catholique ont pris l’allure de prises de position. Lors de son homélie à la messe commémorant l’Abolition de l’esclavage, en l’Eglise de Saint François Xavier à l’Escalier, le 1e février dernier, le père Alain Romaine a lancé un appel aux partis politiques pour qu’ils mettent « le créole à l’agenda ». Il avait même prédit que l’électorat créole changera sa façon de voter.

Plus récemment, les jardins de la Cathédrale Saint-Louis a accueilli. Deux grévistes de la faim : Jayen Chellum, porte-parole de l’Association des Consommateurs de l’île Maurice (ACIM) et Mario Darga qui veut connaître la vérité sur la disparition de son fils porté manquant depuis le naufrage du bateau de pêche King Fish IV.

A la veille de la présentation de la Lettre Pastorale 2010, et alors que les Jardins de la Cathédrale abrite toujours un gréviste de la faim, lexpress.mu a interrogé le Vicaire-Général, le Père Jean-Maurice Labour, sur le positionnement de l’Eglise catholique vis-à-vis de l’Etat.

Le Vicaire Général répond que l’Eglise garde sa neutralité et son indépendance. Elle prend position par rapport à des enjeux de société.&nbsp «L’Eglise catholique ne se positionne ni pour, ni contre les gouvernements mais, par rapport à des enjeux de société», déclare Père Jean-Maurice Labour. Ces enjeux comprennent, notamment, « le respect de la justice et de la liberté d’expression, la bonne éducation des enfants Mauriciens, ainsi que la lutte contre la pauvreté. »

C’est dans cette démarche que Jean-Maurice Labour inscrit, le «lobbying» de l’Eglise pour l’introduction du kreol à l’école et le soutien aux grévistes de la faim qui ont pris place dans les Jardins de la Cathédrale. Ce lieu «est en passe de devenir l’esplanade des droits humains», déclare&nbsp le Vicaire Général.

Le Père Jean-Maurice Labour assume pleinement les prises de position de l’Eglise catholique.&nbsp «Nous sommes pour la défense de droits humains et de la liberté d’expression. Nous encourageons le dialogue social. Et s’il se trouve que pour ce faire, nous devons croiser le fer avec l’Etat, ‘just too bad’!», affirme –t-il.

Et de réaffirmer que «L’Eglise veut garder farouchement son indépendance par rapport aux gouvernements et aux partis politiques».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires