Jayen Cuttaree du MMM se fait le défenseur des petites et moyennes entreprises

Avec le soutien de

Le député mauve a axé son intervention sur le budget sur la situation des entrepreneurs et, plus particulièrement, des petites et moyennes entreprises. Il a même demandé que les tarifs douaniers soient revus à la hausse pour protéger les producteurs locaux.

Jayen Cuttaree rappelle que c’est le gouvernement MSM-MMM de 2000 à 2005 qui est à l’origine des projets qui sont à la base de l’augmentation de l’investissement étranger.

&nbspAlors que le ministre des Finances insiste que ce sont ses reformes qui sont à l’origine de la «récolte précoce» (early harvest), il oublie, selon Cuttaree, que ce sont les projets initiés sous le IRS, le seafood hub, le développement du secteur des Tic et les projets hôteliers sous le gouvernement MSM-MMM qui sont à l’origine des bons résultats enregistrés ces trois dernières années.

&nbspJayen Cuttaree fait un véritable plaidoyer en faveur des entreprises mauriciennes tout en critiquant les mesures prises sous l’Additional Stimulus Package qu’il juge inefficace. Il estime aussi que la baisse des prix sur le marché mondial menace de tuer les PME.

D’autre part, il avance que c’est injuste que les entreprises payent sur leurs factures d’électricité pour l’incompétence de la State Trading Corporation. «Les entreprises sont en train de payer des sommes énormes en matière d’énergie. Ce qui affecte lourdement leur compétitivité», estime Jayen Cuttaree.

&nbspC’est en se basant sur cette analyse de l’environnement économique que le député du MMM préconise des mesures protectionnistes en faveur de notre secteur privé. «Le FMI et la Banque mondiale n’y verront aucun inconvénient», affirme-t-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires