James Burty David, un fidèle serviteur de la République qui vivait sa foi par son engagement

Avec le soutien de

C’est l’image d’un James Burty David fervent croyant vivant sa foi à travers son engagement qui est ressortie des différentes interventions entendues lors des obsèques du ministre au temple adventiste de Beau-Bassin.

Les lieux étaient bondés plus d’une heure avant l’arrivée du cortège mortuaire.

Parmi les 400 personnes admises à l’intérieur du temple, on retrouve des personnalités : les membres du gouvernement dont le Premier ministre, Navin Ramgoolam, le Vice Premier ministre, Rashid Beebeejaun, le Vice Président de la République , Angidi Chettiar et le leader de l’opposition, Paul Bérenger. Les anciens présidents de la République, Cassam Uteeem et Karl Offman, sont aussi présents. On retrouve aussi dans l’assistance Mgr Maurice Piat, évêque de Port-Louis.

La cérémonie débute avec la lecture des textes bibliques par le neveu et la nièce de James Burty David, après l’adresse du pasteur officiant.

Puis c’est le pasteur Guého, un des responsables de l’Eglise adventiste qui prononce le panégyrique. Il raconte les années de jeunesse du défunt et retrace sa carrière professionnelle.

Après un cantique, c’est au tour du Pasteur Agnel Barbe, le président de l’Eglise adventiste à Maurice de prononcer l’homélie.

Il dresse un bref portrait de l’ex-ministre rappelant que James Burty David était « un père attentionné, un collaborateur loyal et un fidèle serviteur de la République ».

Le pasteur Barbe axe son homélie sur la nécessité pour les hommes d’avoir foi. Incidemment ce sujet était le thème d’un dernier discours de James Burty David, lors d’une cérémonie à Pailles, dimanche dernier.

James Burty David était un homme qui avait une foi inébranlable en Dieu. Le pasteur Barbe raconte comment un jour qu’il rendait une visite à James Burty David à son bureau, ce dernier lui a dit : « Pasteur, je viens de prier, car il y a tellement de défis dans mon ministère et j’en appelle à Dieu ».

James Burty David vivait sa foi par son engagement. Croire c’est agir pour Dieu, c’est agir pour les autres, a tenu à dire le Pasteur Barbe.

Le convoi se dirige ensuite vers la capitale pour des arrêts devant le siège du parti Travailliste au Guy Rozemont Square, l’Assemblée natioinale et la mairie de Port-Louis avant l’inhumation au cimetière de l’ouest.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires