Jameel Peerally à Alcatraz pour une semaine

Avec le soutien de

Il a comparu en cour ce jeudi 28 novembre. Jameel Peerally, accusé d’avoir proféré des menaces à l’encontre du chef du gouvernement, Navin Ramgoolam, a été reconduit à Alcatraz. La police a objecté à sa remise en liberté. Il devrait comparaître à nouveau le vendredi 6 décembre.

Il devra passer une semaine en prison, à Alcatraz. La police a objecté à la remise en liberté conditionnelle de Jameel Peerally, en cour ce jeudi 28 novembre. Ce dernier a été arrêté hier alors qu’il venait à peine d’arriver devant l’Immaculée Conception, où allait se tenir une manifestation réclamant la libération du chanteur Nitin Chinien. Mais il a été reconduit à Alcatraz. Sa motion de remise en liberté se débattue le vendredi 6 décembre.

Contacté son avocat, Me Erikson Mooneapillay, tient, lui, à faire ressortir que les «droits fondamentaux de son client ont été bafoués». Car, selon la loi, chaque accusé doit obligatoirement être présenté en cour de Justice dans un délai de 24 heures après son arrestation. Toutefois, son client, Jameel Peerally a été appréhendé hier aux alentours de 11 heures et a été emmené en cour à 14 heures aujourd’hui. L’avocat envisage ainsi d’autres recours légaux après consultation avec les membres de la famille de l’activiste.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires