Jacques Panglose: «Michael Sik Yuen a agi en mal-élevé mais il s’est excusé»

Avec le soutien de

Le nouveau porte-parole du Parti mauricien social démocrate (PMSD), Jacques Panglose estime que l’épisode Sik Yuen est désormais chose du passé. Il s’est efforcé, face à la presse, de démontrer que tout est rentré dans l’ordre.

Aucun problème au sein du PMSD. Ni dans les relations avec son partenaire au gouvernement, le Parti travailliste (PTr). Jacques Panglose est catégorique. Il affirme que l’affaire Sik Yuen est désormais chose du passé.

«Michael Sik Yuen a agi un peu en mal-élevé. Mais il a présenté ses excuses et tout est rentré dans l’ordre», martèle Jacques Panglose.

Toutefois, les mots choisis par le nouveau porte-parole du PMSD pour qualifier l’attitude du ministre du Tourisme ne devrait pas plaire à ce dernier. Me Panglose devait, à l’heure des questions, déclarer que «gros bolom a présenté ses excuses».

Malgré ces allusions, pour le moins péjoratives à l’encontre du ministre du Tourisme, Jacques Panglose insiste sur le fait que le problème est réglé. Il ajoute que le PMSD a d’autres priorités.

«L’essentiel c’est de gérer les affaires du pays. Nous avons deux ministères importants et comme pour tout bon gouvernement, l’Etat passe avant tout…Nous tenons à faire ressortir qu’il est dans l’intérêt du gouvernement de travailler pour l’avenir du peuple», soutient Jacques Panglose.

En ce qu’il s’agit de Robert Desvaux, le porte-parole des bleus déclare que ce n’est qu’une question de temps avant que l’ancien président du Board de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) ne soit nommé à un autre poste de responsabilité.

«Cette question a déjà été réglée avec le PTr», assure-t-il.

&nbspPar ailleurs, Jacques Panglose réitère sa position en faveur du maintien du Best Loser System. Cela dans le sillage de la relance des débats sur la réforme électorale.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires