Irak : Une série d''explosions meurtrières à Bagdad et dans le Nord

Avec le soutien de

Au moins 23 personnes ont été tuées et des dizaines de personnes blessées ce jeudi matin 19 avril dans une série d''''attaques à Bagdad et dans le nord de l''Irak, selon des sources policières et médicales.

Cinq explosions ont frappé la capitale irakienne, Bagdad, faisant au moins onze morts. D''autres villes ont également été visées, dont Bakouba, Kirkouk (photo) et Samarra, où l’on recense douze morts et une trentaine de blessés, selon le dernier bilan. Les attentats apparemment coordonnés ont visé des quartiers majoritairement chiites. Les bombes, dissimulées sur les bas côtés de rues, ont surtout frappé des ouvriers et des membres des forces de sécurité.Lundi, quatre paysans chiites ont été assassinés au nord de Bagdad. Vendredi, ce sont sept pèlerins chiites qui ont été abattus. (Source : AFP).


Syrie : Ban Ki-moon recommande l''envoi de 300 observateurs

Le secrétaire général de l''ONU Ban Ki-moon a recommandé ce jeudi au Conseil de sécurité d''autoriser une mission de 300 observateurs&nbsp en Syrie pour une période initiale de trois mois alors que le cessez-le-feu a été une nouvelle fois violé mercredi avec 14 morts dans de nouvelles violences.

La résolution adoptée samedi par le Conseil de sécurité de l''ONU exige notamment que le régime laisse circuler sans entrave les observateurs et n''interfère pas dans leurs communications. La cessation des hostilités est également une condition préalable, mais elle n''était pas respectée sur le terrain selon l''Observatoire syrien des droits de l''Homme (OSDH) qui a recensé 14 morts.(Source : 20minutes.fr).

Etats-Unis : Campagne d’Obama pour séduire l''électorat latino

Barack Obama a lancé mercredi une série de publicités en espagnol et des propositions visant à s''attirer les faveurs de l''électorat "latino" en vue de sa réélection à la Maison blanche.Selon des études d''opinion, l''électorat féminin et latino préfèrent Barack Obama à Mitt Romney, qui devrait représenter le camp républicain à l''élection du 6 novembre prochain.

Certains membres de la communauté latino aux Etats-Unis critiquent toutefois Barack Obama pour ne pas avoir réalisé une réforme de l''immigration lors de son mandat, comme il l''avait promis lors de la précédente campagne. Obama a accusé les Républicains au Congrès d''avoir bloqué son projet et a promis qu''il réaliserait la réforme s''il était élu pour un second mandat. (Source : Reuters).


Norvège : Behring Breivik réclame l''acquittement ou la mort

Anders Behring Breivik, l''auteur de l''attentat d''Oslo et du massacre de l''île d''Utoya qui ont fait 77 morts, a réclamé à ses juges l''acquittement ou la mort, lors du troisième jour de son procès devant le tribunal d''Oslo. La peine de mort n''existe pas en Norvège

Les cinq juges devront en outre déterminer si l''accusé doit être tenu pénalement responsable des actes commis le 22 juillet dernier. Deux expertises psychiatriques ont abouti à des conclusions contradictoires. S''il est reconnu coupable et pénalement responsable, Anders Behring Breivik sera passible d''une peine de 21 ans de prison - susceptible d''être prolongée si un risque de récidive est constaté.Si les juges estiment qu''il n''est pas sain d''esprit, il finira probablement ses jours dans une établissement psychiatrique fermé.(Source : Reuters).

Soudans: Béchir menace de renverser le gouvernement sud-soudanais

Le président soudanais Omar el-Béchir a menacé mercredi de renverser le gouvernement du Soudan du Sud, alors que s''accentuent les pressions internationales pour décourager les deux voisins de se lancer dans une guerre ouverte après l''invasion par le Sud d''une zone pétrolifère.

Il s''exprimait à l''occasion d''un meeting de soutien aux troupes soudanaises qui tentent de reconquérir la zone frontalière de Heglig, où se trouve le principal champ pétrolier du pays, tombée aux mains du Soudan du Sud il y a une semaine. Les heurts dans cette région ont éclaté en mars et dégénéré, avec une série de bombardements aériens sur le Sud et la prise de la zone pétrolifère par les forces sud-soudanaises, aidées selon Khartoum par des groupes rebelles du Darfour.

La communauté internationale, notamment les Nations unies, les Etats-Unis et l''Union européenne, ont critiqué l''occupation de Heglig et dénoncé dans le même temps les raids aériens de Khartoum contre son voisin. (Source : AFP).

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires