Infinity BPO : Une enquête initiée sur la présence des employés sur leur lieu de travail

Avec le soutien de

Shakeel Mohamed, ministre du Travail, annonce que son ministère interviendra davantage sur le dossier du centre d’appels Infinity BPO. Il l’a affirmé, ce jeudi 17 février, sur les ondes de Radio One.

Le ministre du Travail soutient que son ministère devra initier une enquête de profondeur sur le centre d’appels de Jean Suzanne, Infinity BPO Ltd, situé à Ebène. Il a été sollicité, lors de l’émission «Enquête en Direct», ce jeudi 17 février.

«Je ne laisserai pas cette enquête être faite par aucun employé d’Infinity BPO. Je devrais m’occuper de cela au niveau de mon ministère. Nous allons vérifier s’il y a bien des données sur les présences des employés. Mais il n’y a pas que les équipements de ce centre d’appels qui ont disparu, il y a aussi des documents. Mais nous consulterons tous ceux qui pourront avoir des informations sur la présence des employés sur leur lieu de travail», soutient Shakeel Mohamed.

Lors de cette même émission, un des anciens employés a soutenu qu’il a eu des informations provenant d’une collaboratrice de Jean Suzanne indiquant que le système de pointage ne fonctionnait pas pendant le mois de décembre.

«Les employés ont pointé, pensant que leur présence était enregistrée. Mais on m’a informé que ce n’était pas le cas, puisque le système ne fonctionnait pas», explique cet ancien employé du centre d’appels.

De son côté, Jean Suzanne affirme que les salaires qui ont été versés aux employés ont été calculés selon les données fournies à&nbspla Barclays Bank.

«Nous n’avons qu’une collaboratrice qui se charge de compiler toutes les données devant être fournies à&nbspla banque et qui coopère avec le cabinet d’experts-comptables Grant Thornton. Maintenant les employés disent qu’ils n’ont pas reçu la somme qu’ils méritaient. Nous prenons note des déclarations des employés et nous donnerons un rapport à la Central Investigation Division pour une enquête», ajoute Jean Suzanne.

Le Pdg d’Infinity BPO a également assuré que tous les employés recevront leurs salaires d’ici à la fin du mois de février. Il est à noter que les employés qui n’ont pas été rémunérés avaient annoncé une marche pacifique dans les rues de la capitale, ce jeudi 17 février.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires