Infinity BPO : Des employés attendent toujours leurs salaires et leur boni de fin d’année

Avec le soutien de

Ils sont plus de 175 employés d’Infinity à ne pas avoir reçu leurs salaires de novembre et leur boni de fin d’année. C’est ce qu’avancent quelques employés de cette société de télécommunication.

Après les employés de l’usine de textile FCC Enterprise, ce sont ceux de Infinity BPO, qui se plaignent du non-paiement des salaires. Selon des télé-agents de cette compagnie, la direction soutient que ce retard est dû à un problème de liquidités, l’un de ses débiteurs n’ayant pas &nbsphonoré sa dette.

A Noël des employés n''avaient pas&nbspreçu leurs salaires de novembre et leur boni de fin d’année. Formateurs, superviseurs ou télé-agents, sont très remontés et réclament leur dû. Ils avancent que la direction semble faire la sourde oreille.

Un formateur de la compagnie affirme que depuis les six derniers mois, la société Infinity paie ses employés en retard. «Cela fait plusieurs années que je travaille pour Infinity. On a déjà reçu nos salaires en retard mais là, cela devient grave puisque la direction repousse sans arrêt la date de paiement en nous disant de ne pas nous inquiéter», affirme ce formateur qui souhaite garder l’anonymat.

Plusieurs employés ont rapporté le cas au ministère&nbsp du Travail. «Les officiers sont venus voir la direction de la compagnie, il y a deux semaines. Mais, au bout de dix minutes, ils sont repartis et jusqu’à présent, nous sommes toujours en attente, alors que nous étions censés recevoir le boni avant le 24 décembre», soutient un père de famille&nbspqui ajoute que Noël a été particulièrement difficile cette année.

Du côté du ministère du travail, un préposé a déclaré à lexpress.mu, au téléphone, en début d’après-midi,&nbspque les cadres sont déjà en congé.

L’express.mu n’a pu, non plus, obtenir la version de l’employeur. Après plusieurs appels téléphoniques, la standardiste nous a référés à la secrétaire du directeur. Celle-ci nous a déclaré que les&nbspresponsables&nbspde la compagnie étaient en comité.

Il faut rappeler que le directeur d’Infinity, Jean Suzanne,&nbspa été conseiller en informatique auprès du Premier ministre. Le directeur d''Infinity était au centre d’une polémique, la semaine dernière. Il avait été arrêté pour émission de chèque sans provision et a été relâché après avoir fourni une caution.&nbsp&nbsp

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise Infinity se trouve dans des difficultés financières. L’an dernier, en décembre, la compagnie a bénéficié d’une enveloppe de&nbsp soutien s’élevant à&nbsp Rs 135 millions dans le cadre de l’Additional Stimulus Package (ASP).

Et en juin de cette année, une autre aide a été accordée par l’Etat à la société Infinity. En effet, Rs 375 millions ont été déboursés par une agence l’Etat pour le rachat du bâtiment de la compagnie se trouvant à Ebène.&nbsp C’est la National Real Estate Ltd, créée sous l’ASP, qui a fait l’acquisition du bâtiment d’Infinity.


Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires