Industrie sucrière: Les négociations butent sur la question des employés contractuels

Avec le soutien de

Les syndicats des travailleurs de&nbsp l’industrie sucrière et le patronat n’ont pu parapher un accord final. Quelques points litigieux restent en suspens.

La Mauritius Sugar Producers Association (MSPA) et le front syndical avaient prévu de signer un Memorundum of Understanding (MOU) le vendredi 18 juin. Toutefois, cela n’a pu se faire car l’association patronale n’a pas précisé sa position sur les paramètres de l’accord. Les syndicalistes souhaitent que les engagements du patronat soit étendus aux travailleurs saisonniers.

Les négociations ont été ardues. Mise à part l’augmentation salariale, les représentants des travailleurs et du patronat sont arrivés à un consensus sur treize points de litige. Toutefois, ils ne se sont pas parvenus à s’entendre sur les catégories de travailleurs qui bénéficieront de ces nouvelles conditions.

Le problème se situe au niveau des saisonniers qui vient renforcer la main-d’œuvre de l’industrie sucrière pendant la période de coupe. La MSPA insiste pour que l’accord qui sera signé ne couvre que les employés permanents. De leur côté, les syndicats exigent que les travailleurs saisonniers soient couverts au même titre que les autres.

Le ministre du Travail et de Relations industrielles a, pour sa part, fait comprendre que le principe du salaire égal pour le travail égal doit être respecté. Ce principe est d’ailleurs inscrit dans les lois du travail en vigueur.

D’autre part, pas moins de vingt et un points litigieux restent en suspens. Il ne sont pas sujets à négociation. Ils seront soumis au National Remuneration Board qui sera appelé à trancher sur ces points précis comme le recommande le rapport&nbspde la Commission de Conciliation et de Médiation.&nbspLe ministre du Travail a déjà informé les deux parties que le gouvernement souhaite qu’il en soit ainsi.

La MSPA donnera sa position sur la question des paramètres de l’accord, le lundi 21 juin. Les négociations reprennent à 14hrs00 au ministère du travail sous la présidence de Jayen Neerunjun, directeur des Relations industrielles.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires