Industrie sucrière: Chaumière plaide pour une sortie de crise

Avec le soutien de

Les syndicats de l’industrie sucrière et la Mauritius Sugar Producers’ Association doivent arriver à un accord au plus vite. C’est ce que déclare le ministre du Travail, Jean-François Chaumière, lors d’un séminaire ce 12 octobre.

Jean-François affirme que, si un accord n’est pas trouvé, les deux parties devront s’en remettre au Comité de Médiation et Conciliation.

«C’est, quelque part, normal qu’il y ait un rapport de force entre employeurs et employés. Mais, en fin de compte, il est essentiel que les négociations se poursuivent afin que les deux parties obtiennent satisfaction. Il est naturel que chacun mette en avant ses difficultés et, s’il y a blocage, on pourra toujours avoir recours au Comité de Médiation et Conciliation», explique le ministre du Travail.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires