Incendie chez Boodhoo : P. Jugnauth et Soodhun convoqués pour une déposition par la CCID

Avec le soutien de

L’enquête sur l’incendie chez Harish Boodhoo prend une nouvelle tournure. La CCID a convoqué le jeudi 7 juin le leader du MSM et le président de ce parti pour consigner une déposition, a révélé Pravind Jugnauth lors de sa conférence de presse ce samedi.

Pravind Jugnauth et Showkutally Soodhun estiment qu’ils risquent d’être inculpés dans le cadre de l’enquête sur l’incendie survenu au garage de Harish Boodhoo à Belle-Terre en mars 2011. La Central Criminal Investigation Division (CCID) les avait invités le jeudi 7 juin à consigner leur déposition. Pravind Jugnauth a affirmé, lors de la conférence de presse du Mouvement socialiste militant (MSM), au Sun Trust building, ce samedi 9 juin 2012, qu’il ne se rendra pas aux Casernes centrales tant qu’il n’aura pris connaissance des faits exacts qui lui sont reprochés.

Le garage de Harish Boodhoo a été la proie des flammes dans la nuit du 28 février au 1er mars 2011 à Belle Terre, Phoenix. La voiture du politicien, une Proton Saga, ainsi que le tout-terrain de son neveu, une GWM Steed, ont été complètement ravagés par le feu.

Selon Pravind Jugnauth, il a reçu un appel le jeudi 7 juin des Casernes centrales du surintendant de police Callee de la CCID.

« Je ne sais pas de quoi on m’accuse. Le policier au téléphone m’a invité le même jeudi de venir consigner une déposition au CCID ayant trait à l’affaire de l’incendie chez Harish Boodhoo. J’ai refusé d’y aller », a fait ressortir le leader du MSM.

Le président du MSM, Showkutally Soodhun, dit avoir reçu un appel similaire du CCID.

Lors de cette conférence de presse, le leader du MSM a également fait un tour d’horizon de l’actualité, s’attardant sur les projets routiers du ministère des Infrastructures Publique.

Selon Pravind Jugnauth, pour la plupart des projets alloués aux contacteurs, des coûts additionnels sont encourus. « C’est inacceptable de gaspiller de l’argent public. Les coûts additionnels sont exagérés. Lorsque j’avais fait part de la création d’un projet de Monitoring Unit au sein du ministère des Finances quand j’étais ministre, des voix s’étaient élevées. Maintenant voilà le résultat », souligne Pravind Jugnauth.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires