Immobilier : 12 des 37 maisons des Hauts Champs à Piton ont trouvé acquéreurs

Avec le soutien de

Trois mois après le début des ventes, 12 des 37 maisons du projet Les Hauts Champs à Piton ont déjà trouvé propriétaires. La première livraison de ce développement immobilier de l’Indian Ocean Real Estate Company (IOREC) est prévue en juillet 2012.

Le projet résidentiel Hauts Champs, en plein cœur de la campagne mauricienne de l’Indian Ocean Real Estate Company (IOREC), séduit.

Trois mois après le début de la vente des 37 maisons clé en main des Hauts Champs à Piton, petit village dans le nord de l’île, 12 d’entre elles ont déjà trouvé acquéreurs. Ces résidences sont situées entre écoles et complexes shopping et le coût varie de Rs 8 millions à Rs 12 millions.

Dans un premier temps, ce sont 20 unités qui seront livrées à partir de juillet 2012.

Chaque propriétaire aura droit à une maison complétée en totalité grâce à une Garantie de Fin d’Achèvement (GFA). Ce qui lui épargne de la lourde tâche de suivre une construction de maison.

Sur le chantier à Piton, les travaux de construction battent leur plein depuis le début du mois d’août. Le contrat de construction a été alloué à Super Construction le 29 juillet dernier pour un montant de Rs 245 millions.

Hugues Lagesse, Project Executive chez IOREC, explique que « les futurs propriétaires peuvent suivre l’évolution des travaux sur le site web dédié www.leshautschamps.mu, sur la page Facebook ‘Les Hauts Champs’ainsi qu’à travers une newsletter ».

« Ces outils de communication ont été très appréciés des propriétaires qui peuvent suivre de près la construction de leurs maisons. On peut retrouver sur la page Facebook dédiée au projet, des photos du site de construction et apprendre qu’un Site Office est ouvert tous les samedis de 9 heures à midi pour tous ceux qui veulent avoir de plus amples renseignements », soutient Hugues Lagesse.

Les maisons des Hauts Champs sont construites sur un site ayant une forte densité d’arbres matures et il a été primordial pour IOREC d’être le plus respectueux possible de l’environnement.

Ainsi, pour chaque arbre déraciné, un autre arbre est planté ce qui permet à IOREC d’assumer ses responsabilités environnementales et de garder ce cachet naturel qui donne une plus-value au projet. IOREC a également tenu à préserver quelques ruines qui abritent des banyans adultes, principalement dans les parties communes. Plusieurs cours privées se retrouvent également avec ces arbres adultes déjà existants.

IOREC compte faire appel à un paysagiste pour façonner les jardins privatifs et publics.

Les Hauts Champs prévoient également des aménagements écologiques, permettant de faire des économies d’énergie. Notamment, une bonne orientation des maisons pour une meilleure luminosité et aération ainsi qu’une architecture intérieure donnant des volumes et des hauteurs de plafonds généreux, facilitant la circulation d’air. De plus, les dalles des différentes maisons seront traitées pour mieux refléter la chaleur du soleil et ajouter encore au confort. L’utilisation de chauffe-eau solaire est prévue pour toutes les maisons, ainsi que les ampoules à faible consommation pour les espaces publics. Il faut savoir que des poubelles de tri sélectif seront mises à disposition des habitants de ce nouveau quartier afin de faciliter le recyclage.

Le projet immobilier Les Hauts Champs est un investissement total de Rs 500 millions. Il comprend quatre modèles de maisons de 150 m2 à 190 m2 et valant de Rs 8 millions à Rs 12 millions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires