Ils le soupçonnent de sorcellerie et le frappent violemment à mort

Avec le soutien de

Beejendra Lutchmun (à droite) se trouvait dans sa cour quand son frère, sa belle-soeur et son neveu l’ont attaqué.

Son beau-frère, sa belle-sœur et son neveu se seraient acharnés sur son mari jeudi 28 novembre. C’est ce que soutient Mantee Luchtmun, qui a vu son époux violemment attaqué par ces proches. Ils le soupçonnaient de pratiquer la sorcellerie, soutient-elle.

C’est un homme ensanglanté qui a été transporté à l’hôpital de Flacq. Dans un état comateux et souffrant d’hémorragies cérébrales.Beejendra Luchtmun, 59 ans, un employé de la Corporation nationale de transport, est décédé le lendemain, vendredi 29 novembre, au service des soins intensifs de l’hôpital du Nord, des suites des coups que lui auraient infligés son frère, sa belle-soeur et son neveu. Que s’est-il passé ? Sa femme, Mantee, raconte comment elle a assisté, impuissante à l’agression de son époux.

C’est à Ernest-Florent que le drame s’est joué jeudi soir. Outre Mantee, même les voisins ont assisté à la scène violente qui se déroule sous leurs yeux sans pouvoir intervenir. «Raj, sa femme Indira et leur fils Rajiv ont traîné Beejendra dans leur maison pour le torturer avant de l’agresser sauvagement. Il a reçu des coups sur les différentes parties du corps. Cela s’est passé devant les voisins impuissants face à la colère de Rajiv, qui a brandi un sabre pour les empêcher d’intervenir. La scène était horrible », raconte un témoin.

Mantee Luchtmun, elle, explique que son beau-frère, sa belle-soeur et son neveu ont cru que son époux s’adonnait à la sorcellerie en jetant de l’eau sous un manguier dans la cour. Ils ont prémédité leur coup, soutient-elle. «Tout laisse croire que ma belle-soeur Indira s’était cachée dans un coin de la cour ce jour-là pour épier mon mari. C’est elle qui aurait donné le premier coup à mon époux à l’aide d’une barre de fer alors qu’il lui tournait le dos. Elle a ensuite appelé son époux et son fils en leur disant ‘vini do zordi osi li p zet dilo emba pie’. Mon beau-frère avait également une barre de fer à la main alors que mon neveu est arrivé avec un sabre. Ils ont roué mon époux de coups jusqu’à le faire tomber par terre», allègue-t-elle.

Pourquoi s’en seraient-ils ainsi à son époux ? Mantee raconte qu’en fait après être rentré à la maison le jeudi 28 novembre, Vijendra voulait tremper ses pieds dans une infusion de feuilles de tamarin comme lui avait conseillé une vieille dame. Cela, pour calmer ses douleurs aux pieds. Il devait renouveler l’exercice pendant trois jours. Ce qu’il a fait le jour du drame. «Jeudi, après avoir fait tremper ses pieds, il a jeté l’eau sous un arbre. C’est alors qu’il a été agressé», raconte Mantee, les larmes aux yeux.

Et c’est là que seraient intervenus frère, belle-soeur et neveu. «Mon époux était à terre et hurlait de douleur. Il baignait dans une mare de sang. Mais lorsque je suis sortie pour essayer de le secourir et demander des explications, mon neveu m’a donné un coup à la tête. J’ai dû courir m’enfermer dans la maison et cadenasser les portes pour ne pas subir le même sort. Je n’ai rien pu faire pour sauver mon époux, Ils l’ont traîné sous la varangue de la maison de mon neveu. Ils lui ont donné des coups de pied au ventre et au dos. Ce n’est qu’à l’arrivée de la police qu’ils ont arrêté», lâche-t-elle, amèrement.

Le frère Rajmohun, 54 ans, la belle-sœur Rajwantee, 50 ans, et le neveu Rajiv, 29 ans, ont été arrêtés et placés en cellule sous une charge provisoire d’assassinat.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires