«Ignorant Pig»: quand l’opposition se réveille quatre jours plus tard

Avec le soutien de

Paul Bérenger et Nando Bodha ont, lors de leurs conférences de presse respectives le samedi 26 octobre, condamné les propos du Premier ministre au Parlement, mardi dernier.

Quatre jours. Ce n’est que quatre jours après que le Premier ministre a traité Pravind Jugnauth d’«ignorant pig», lors de la Private Notice Question de mardi dernier, que l’opposition s’emballe contre ces «unparliamentary words». Paul Bérenger et Nando Bodha demandent à Navin Ramgoolam de les retirer et de s’excuser publiquement
 
Au cours de deux conférences de presse tenues séparément hier, samedi 26 octobre, le Mouvement militant mauricien (MMM) et le Mouvement socialiste militant (MSM) – sans Pravind Jugnauth, qui se trouve actuellement en Grande-Bretagne – ont jugé indignes ces propos d’un Premier ministre suite à une interpellation parlementaire de Pravind Jugnauth mardi dernier : «Listen, you ignorant pig.»
 
Cette remarque du Premier ministre, inscrite dans le Hansard, serait peut-être passée inaperçue. D’ailleurs lors de la Private Notice Question (PNQ, l’ambiance était plus ou moins à la franche rigolade, avec un Paul Bérenger tout sourire quand Navin Ramgoolam s’emportait face à Pravind Jugnauth.
 
Mais hier, face à la presse, le ton n’était plus le même. Paul Bérenger et le secrétaire général orange, Nando Bodha, ont évoqué, chacun de leur côté, ces «unparliamentary words» et ont réclamé que le Premier ministre les retire et s’excuse publiquement.
 
Le secrétaire général du MSM a fait ressortir qu’au début, il y avait une certaine confusion autour de cette phrase, mais, selon lui, ces mots ont été bien utilisés d’après la version «unrevised» du Hansard.
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires