Highlands : le Premier ministre montre des signes de faiblesse, estiment les dirigeants MSM

Avec le soutien de

L’état-major du Mouvement socialiste militant (MSM) estime que le Premier ministre a montré des signes de faiblesse dans son entretien avec les journalistes des trois radios privées et de la MBC. Le leader du MSM a, entre autres, donné des explications concernant le retard dans la concrétisation du projet du Bagatelle Dam, évoqué par Navin Ramgoolam dans l’après-midi du jeudi.

Les dirigeants du Mouvement socialiste militant (MSM) ont passé au crible l’intervention de Navin Ramgoolam, qui était face aux journalistes des trois radios privées et de celle de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), dans l’après-midi du jeudi 19 avril. Pour le parti soleil, le Premier ministre a été incohérent dans ses réponses et a paniqué.

Lors d’un congrès, à Highlands, dans l’après-midi du jeudi 19 avril, le président du MSM, Showkutally Soodhun, a ouvertement critiqué le Premier ministre, à l’effet que ce dernier ait prétendu que l’alliance MSM/MMM préparait un coup d’état. « Alors, comme ça, il trouve que c’est nous qui ferons couler le sang ? » s’est-il interrogé avec un rire moqueur.

Pour Showkutally Soodhun, le chef du gouvernement a montré des signes de faiblesse face aux questions des journalistes. « Il bégayait ! » a-t-il martelé. L’ancien ministre du Commerce et de l’Industrie s’est longuement attardé en énumérant les scandales alors qu’il était au gouvernement. La concrétisation de l’alliance MSM/MMM est une nouvelle occasion pour, dit-il, « sauver le peuple comme en 1982 et en 2000 ».

Chaleureusement accueilli par les habitants de la circonscription No. 15 (La Caverne/Phoenix), Pravind Jugnauth a levé le voile sur les raisons qui auraient provoqué du retard dans la construction du Bagatelle Dam. Selon lui, c’est à cause de la décision du Premier ministre d’initier une enquête soupçonnant que le MSM et le MMM auraient favorisé un opérateur en particulier lors de l’appel d’offres.

Pour Navin Ramgoolam, le MSM et le MMM avaient eu l’occasion de concrétiser ce projet lorsque l’alliance était au gouvernement. Pravind Jugnauth s’est également attardé sur son projet gouvernemental de faire de Maurice un « Duty-Free Island ». « Le gouvernement nous a mis les bâtons dans les roues ! » a-t-il lâché.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires