Henriette Moller ne jure que par le sport

Avec le soutien de
Henriette Moller, vainqueur des Internationaux de Maurice, l?année dernière, dans la catégorie des ?63 kg, défendra son titre, aujourd?hui, au Dojo de Grande-Rivière-Nord-Ouest. L?édition 2004 revêt un aspect particulier pour la Sud-Africaine car c?est la dernière compétition qu?elle disputera en terre mauricienne, après les championnats d?Afrique de 1992, les championnats du Commonwealth en 1996, puis les Internationaux de Maurice de 1999, 2000 et 2003. Henriette Moller, qui avait été championne d?Afrique (-61 kg) en 1997, a décidé de mettre un terme à sa carrière d?athlète après les Jeux olympiques d?Athènes. À 31 ans, ce sports officer de la marine sud-africaine s?apprête à relever un autre défi. Comme il n?est pas question de rompre avec le judo, qu?elle a côtoyé depuis 27 années, elle a décidé de créer son propre club, qui verra le jour l?année prochaine. Henriette Moller n?a nullement l?intention d?abandonner son poste d?officier au sein de la marine sud-africaine car dit-elle : « Le métier d?entraîneur ne rapporte pas suffisamment pour pouvoir vivre correctement. » Cette ancienne championne d?Afrique détient un palmarès élogieux. À sa première participation aux championnats d?Afrique en 1992, qui furent disputés à Maurice, elle décrocha la médaille de bronze. Cinq ans plus tard, elle était sur la plus haute marche du podium. C?était en 1997. Un an après, elle décrochait la médaille de bronze aux championnats du commonwealth en Ecosse. Toutefois, elle n?a jamais réussi à rééditer l?exploit de 1997 et s?est contentée de la médaille de bronze aux championnats d?Afrique de 2000 et 2003. Elle avait, néanmoins, réalisé une brillante performance l?année dernière aux Jeux d?Afrique d?Abuja en décrochant la médaille d?argent dans la catégorie des -63 kg. Son objectif, cette année, est de se qualifier pour les Jeux olympiques d?Athènes (13 au 29 août 2004). La qualification, elle la cherche depuis 1992, mais elle est toujours passée à côté. « Ce serait une déception si je ne me qualifie pas pour les Jeux d?Athènes. J?ai toujours voulu participer aux Jeux olympiques », confie-t-elle. Dès son retour en Afrique du Sud en début de semaine, elle mettra le cap sur l?Egypte et le Maroc où elle tentera de décrocher sa qualification pour les JO. Elle participera également aux championnats d?Afrique qui se tiendront en mai prochain au Tunisie. Ce sera le dernier tournoi qualificatif pour les JO. Toutefois, dit-elle : « Même si j?arrive à me qualifier, je ne suis pas sûre de pouvoir aller à Athènes car c?est le comité olympique sud-africain qui décidera qui envoyer. Cela en raison des contraintes financières .» La Sud-Africaine sera en action ce matin au Dojo de Grande-Rivière-Nord-Ouest. Elle rencontrera au premier tour Jemila Coopoomootoo.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires